lundi 4 janvier 2021

Covid-19. Chute de bon sens.

MAJ de la page : Coronavirus


(Re)voir : Karim Duval, Nouvelle religion : le covidisme (29 septembre 2020)


 
Le redéconfidéreconfinement. S18E05. Nouvelles règles sanitaires de Castex 1er (Coklico de Paris, 3 décembre 2020)




(MAJ 4) Vaccins : Sommes-nous les cobayes de la Macronie ? (TVL, 4 janvier 2021)

2 couples et leurs enfants, soit 4 adultes et 2 jeunes âgés de 13 ans, voilà les participants à un repas qui s'est déroulé ce vendredi soir. Alertée par une voisine, la police a décidé d'intervenir vers 23h pour cette infraction aux mesures sanitaires actuelles. L'intervention a dégénéré et les deux hommes âgés de 63 ans ont été frappés à plusieurs reprises. 
Extrait de : Belgique. Tournai : le visage en sang après une intervention policière pour un repas entre amis (Notélé, 3 janvier 2021) (vidéo)
Voir aussi : Canada. Violente arrestation policière pour un repas familiale de 6 personnes, Twitter, 2 janvier  2021France. Le témoignage de Mélanie, manifestante arrêtée trois jours pour un parapluie, L'Humanité, 28 décembre 2020 /
(MAJ 5) Lire aussi : Le Conseil d’Etat valide l’élargissement des fichiers de renseignement, France Soir, 5 janvier 2021 / Voir aussi : Me Thierry Vallat, Fichage : vers un nouveau délit d'opinion ? (Sur Radio, 5 janvier 2021)
 
* * *



Désinformation scientifique : quand la raison est instrumentalisée par des intérêts privés (France Inter, 24 septembre 2020)
L’enquête des journalistes Stéphane Foucart et Stéphane Horel [Les Gardiens de la raison] analyse les nouvelles stratégies de lobbying pour peser dans le débat scientifique et médiatique.

Les années 2000 ont vu déferler les mensonges des industriels du tabac, des énergies fossiles ou des pesticides et leurs études commanditées dissimulant la dangerosité de leurs produits. Explorant les nouvelles frontières du lobbying, cette enquête dévoile les stratégies de manipulation qu’emploient désormais ces « marchands de doute » pour promouvoir leur « bonne » science et s’emparer du marché de l’information scientifique.
Leur cible privilégiée n’est plus seulement le ministre ou le haut fonctionnaire. Aux aguets sur les réseaux sociaux, des agences spécialisées visent le professeur de biologie de collège, blogueur et passeur de science, le citoyen ordinaire, le youtubeur, le micro-influenceur. Instrumentalisés pour propager des contenus dégriffés, les amateurs de science sont transformés en relais zélés des messages de l’industrie et en viennent à se considérer comme des gardiens de la raison.
Parmi ces fact-checkers, vérificateurs d’informations autoproclamés, peu savent qu’ils amplifient des éléments de langage concoctés par des officines de relations publiques. Une poignée d’intellectuels et de scientifiques, en revanche, participe sciemment à la réactualisation, autour de la science, de tout le crédo conservateur. Un projet politique volontiers financé par l’argent des industriels libertariens, et qui porte la marque de leur idéologie anti-environnementaliste et antiféministe.
Quatrième de couverture
Stéphane Foucart, Stéphane Horel, Sylvain Laurens, Les Gardiens de la raison, Enquête sur la désinformation scientifique, Ed. La Découverte, 2020

Les responsables britanniques «semblent avoir complètement abandonné la science maintenant et essaient simplement de deviner leur issue.»
John Moore, un expert en vaccins à l’Université Cornell
(MAJ 5) Extrait de : Vaccination hybride ARNm ET ADN autorisée en Grande Bretagne. New York Times, LHK, 5 janvier 2021




Lucien Cavelier, psychologue, La crise sanitaire est-elle le révélateur d'une "déchéance politique" ? (39.9, 3 janvier 2020)
Macron joue un personnage en permanence (...) se moque des gens en permanence. L'ensauvagement des élites précède celle des peuples.

Si gouverner est aussi anticiper, alors nous vivons dans une crise politique sans précédent. Entre amateurisme, incompétence, logique économique absurde, décisions tardives, manifestations de l’État policier et mensonges, l’heure est à l’analyse et aux explications. Cet ouvrage ne s’intéresse pas seulement aux faits mais aussi aux expériences vécues. Derrière l’analyse politique d’une virulence assumée, des médecins, des victimes, des enseignants, des blouses blanches, des femmes et des hommes ont accepté de livrer des témoignages inédits révélant une société à l’agonie. Pourtant, derrière le chaos, le trauma et le mensonge d’État, l’auteur nous propose une solution, indispensable selon lui pour reprendre la main sur ce qu’il appelle l’ensauvagement des élites. Il faut lutter contre l’indifférence de soi et l’effondrement de la dignité en politique.
Lucien Cavelier a étudié la psychologie et la philosophie. Il lance en mars 2020 une pétition demandant une enquête judiciaire sur des ministres ayant géré la crise sanitaire, qui sera signée par plus de 500 000 personnes. Agonie est son premier ouvrage réunissant une forte critique politique et des témoignages inédits sur la réalité de la gestion de la crise sanitaire. Membre du collectif de militant.e.s Bas les Masques. luttant pour un meilleur système de soin, Lucien Cavelier travaille comme psychologue à Marseille.
Quatrième de couverture
Lucien Cavalier, Agonie, Covid-19 : chronique d'une déchéance, 2020
  

 
   
* * *
 
Chute de bon sens (sous la ceinture).  

C'est confirmé. Nos politiques, en premier lieu Mauro Poggia, et médecins de plateaux TV, Pr. Didier Pittet et Dr. Antoine Flahaut, sont définitivement devenus fous :  
 

 
(...) suspension provisoire des ébats amoureux (Option A).
(...) L'option B, elle, défendait le concept d'étreinte responsable. 
Un groupe de médecins strictement mixte, LGBTQ* et multiculturel s'est donc chargé d'étudier la faisabilité des rapports sexuels dans le respect des normes sanitaires Covid-19. Douze positions ont été retenues. Certaines après d'âpres débats. (...) réunion d'un nombre maximal de cinq partenaires et une limitation de l'accouplement à 15 minutes. Ou encore le port du masque médical (...) Un masque, en outre, jugé "parfaitement inutile" par le professeur Didier Pittet, qui préconise à sa place un trempage intégral préalable dans une solution hydro-alcoolisée. "Illusion, cher confrère" a immédiatement répliqué le Dr. Antoine Flahaut. L'épidémiologiste des médias prônant au contraire des amants entièrement vêtus, afin de permettre une aération régulière des locaux. 
 
Pas mieux en Belgique et au Canada. Non sens, infantilisation et perversion (intrusion dans la sphère de l'intime).
Des mesures qui pourraient à la rigueur se justifier dans le cas d'une pandémie meurtrière avec 50% de mortalité, comme la peste noire, mais aucunement pour une faible mortalité de 0,05%. En outre il existe des traitements précoces efficaces et sans effets secondaires (notamment avec l'Ivermectine qui fait disparaître les symptômes en 48h). Pourquoi ne pas les utiliser ? 
L'ivermectine a réduit les décès de 80% chez les patients hospitalisés
(MAJ 5) Extrait de : Ivermectine: des tests montrent qu'un médicament bon marché peut réduire le nombre de morts de Covid-19, New York Times, 4 janvier 2021
Lire aussi : FLCC Protocoles de soins

Désormais reconfinés, les Belges doivent s’en remettre à leur knuffelcontact, littéralement leur “contact câlins”, c’est-à-dire la seule personne qu’ils ont le droit de fréquenter de près en dehors de leurs cohabitants. Les personnes vivant seules ont droit à deux knuffelcontacten.
 

Glory hole 
   
L’objectif premier du B.C. Centre for Disease Control, est de montrer à travers ce fameux communiqué, les différentes pratiques sexuelles à adopter pendant ce temps d’épidémie. Dans cette liste, se trouvait le “glory hole” mais pas seulement. Il était aussi conseillé de garder son masque, de mettre un préservatif, de se laver entièrement avant et après l’acte, et d’éviter des positions en “face-à-face”. 
Extrait de : Pour se protéger du covid, les autorités canadiennes conseillent le "glory hole" (HuffPost, 26 juillet 2020)
    

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...