samedi 12 février 2011

Chut(e) libre, Freestyle et Free Fly

Pour prendre un peu de hauteur en cette fin de semaine.



Interview de Omar Alhegelan : Paramag


"Qu'on évoque l'espace vide en son propre corps dans toutes les directions à la fois. (Alors) pour qui jouit d'une pensée libre de dualité, tout devient espace vide."

Vijnana Bhairava (43), trad. Lilian Silburn. Ed. De Boccard.


60 secondes de liberté (pour effectuer un saut d'essai - et plus si affinités) :

Paraclub (Valais) / Parachutisme 74 (Annemasse) / Ailleurs






- Oups j'ai oublié mon parachute !
- Bouge pas j'te l'apporte... 





Le record du monde de hauteur de chute libre (de Joseph Kittinger) tient toujours depuis plus de quarante ans à 30 km de la terre. 



MAJ voir : Chut(e) sonore







Freestyle

Véritable « danse du ciel », le freestyle est un enchaînement de figures artistiques issues de gymnastique et du trampoline. Basée sur des figures imposées telles que le salto tendu ou sur des figures libres, la chorégraphie du saut laisse place à la créativité du parachutiste. Les évolutions sont filmées par un cameraman en chute libre, les images servent de support pour le jugement qui prend en compte l'aspect esthétique et la qualité des images.

Free Fly

Cette pratique de loisir consiste à réaliser des figures autres qu'à plat (tête en haut, tête en bas, dans l'angle, etc). Cette pratique est de plus en plus prisée par les pratiquants à la recherche de nouvelles sensations et de nouveaux repères dans les trois dimensions. On distingue ainsi plusieurs type de sauts, parmi lesquels :
- Atmonauti (ou saut d'atmonaute) : Angle inventé par un couple d'italiens : Gigliola Borgnis et Marco Tiezzi. Ils ont été les premiers à développer les sauts dans l'angle où les atmonautes sont emmenés en groupe, principalement sur le dos pour construire des figures en dérive. L'atmonaute a considérablement développé la notion de vol dans l'angle qui est un des types de saut de freefly les plus développés en ce moment.
- Saut de trace (ou saut dans l'angle) : un leader est désigné avant le saut. C'est lui qui servira de référence aux autres participants. Généralement volant en dérive, sur le ventre, c'est lui qui décidera de la direction, de l'angle de la chute par rapport au sol et donc de la vitesse sur trajectoire du saut. Il pourra effectuer des virages pendant le saut. Les autres participants pourront « gripper ». Le leader pourra changer en cours de saut.
- Saut de flock : ancêtre de la trace, le saut de flock part d'un groupe en position tête en bas, grippé ou à proximité; un leader désigné recule, les autres doivent le suivre en conservant leur position les uns par rapport aux autres.
- Saut de track : une des plus ancienne discipline du freefly ; un lapin sort de l'avion sur le dos. Les autres participants du saut doivent voler à proximité. Ce type de saut est de plus en plus remplacé par les sauts de trace, plus actifs.
- Saut tête en bas : Un groupe de parachutistes est désigné au sol. Chacun répète sa position avant de prendre place dans l'avion. Les parachutistes chuteront en se tenant par les mains selon plusieurs figures (fleur, étoile). Le but est de chuter tous la tête en bas. Les jambes servent à maintenir la position et a effectuer de micro déplacements pour stabiliser la figure collective. La figure pourra être interrompue pour changer de figure, les parachutiste se lâcheront en cours de saut pour reprendre d'autres places ou donner une autre forme à la formation. Durant ces transitions, tous les parachutistes doivent garder la tête au même niveau.
- Saut de tête en haut ou chute assis : Les parachutistes se trouvent debout dans le vent relatif. Ils se servent principalement des bras et du bassin pour maintenir la position. Les bras étant occupé à maintenir la position, les « gripps » sont plus difficiles. Généralement ces sauts se font en « libre », le but étant que les parachutistes conservent une proximité d'environ 2 à 5 mètres les uns les autres et chutent tous au même niveau. Omar Alhegelan, saoudien d'origine, vivant à Eloy, AZ (USA) a contribué à développer la chute assis, notamment à travers les compétitions de free style et de free fly. Il a notamment inventé les déplacements et les figures dérivés de cette position.
Le Free Fly, officiellement reconnu à la Fédération aéronautique Internationale depuis 2000, fait l'objet de compétitions. En compétition, une équipe de Free Fly est composée de trois parachutistes : deux « performers » et un « videoman » .
Source du texte : wikipedia

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...