lundi 9 septembre 2019

Eris Binda

MAJ de la page : Inédie



Eris Binda (Pranic World Festival 2019) - activer les sous-titres fr. dans les paramètres (sous-titres, traduire automatiquement, français)



Eris Binda (Pranic World Festival 2018) - activer les sous-titres fr. dans les paramètres

Eris Binda est né au pied des Dolomites. Sa vie est un vrai mandala d’expériences comme alpiniste, guerrier, explorateur, constructeur et chaman. Il a voyagé dans les 5 continents en menant une vie de nomade. Il est le père de 5 enfants naturels et de 6 enfants adoptifs. De 1977 à 2011, il a vécu dans l’Himalaya où il a été reconnu officiellement comme rinpoché, gourou de l’Himalaya et channel de la grande Mère. Etudiant de la conscience humaine, Eris continue à avoir un rapport quotidien avec la nourriture matérielle, tout en expérimentant l’ascèse traditionnelle et l’abstention des 5 sens, le jeûne et l’expansion de conscience.
Source du texte : Pranic World Festival
 

Le loup dans la bergerie

MAJ de la page : Jean-Claude Michéa







Jean-Claude Michéa, A voix nue 7-11 janvier 2019
(1/5) La chance d'avoir des parents communistes
(2/5) Paris avant les bobos
(3/5) Qui n'a pas connu Montpellier dans les années 80
(4/5) Devenir un auteur par accident
(5/5) Décroissance dans les Landes



Jean-Claude Michéa, Le Loup dans la bergerie (le Journal de la philo, 24 sept. 2018)



Le "pourtoussisme" a-t-il dévoré le socialisme ? avec Jean-Claude Michéa pour Le loup dans la bergerie (La Grande table, 18 sept. 2018)


Au rythme où progresse le brave new world libéral – synthèse programmée de Brazil, de Mad Max et de l’esprit calculateur des Thénardier –, si aucun mouvement populaire autonome, capable d’agir collectivement à l’échelle mondiale, ne se dessine rapidement à l’horizon (j’entends ici par «autonome» un mouvement qui ne serait plus soumis à l’hégémonie idéologique et électorale de ces mouvements «progressistes» qui ne défendent plus que les seuls intérêts culturels des nouvelles classes moyennes des grandes métropoles du globe, autrement dit, ceux d’un peu moins de 15 % de l’humanité), alors le jour n’est malheureusement plus très éloigné où il ne restera presque rien à protéger des griffes du loup dans la vieille bergerie humaine. Mais n’est-ce pas, au fond, ce que Marx lui-même soulignait déjà dans le célèbre chapitre du Capital consacré à la «journée de travail»? «Dans sa pulsion aveugle et démesurée, écrivait-il ainsi, dans sa fringale de surtravail digne d’un loup-garou, le Capital ne doit pas seulement transgresser toutes les limites morales, mais également les limites naturelles les plus extrêmes.» Les intellectuels de gauche n’ont désormais plus aucune excuse.
Quatrième de couverture
Jean-Claude Michéa, Le Loup dans la bergerie, Ed. Flammarion, 2018




Y-a-t-il une alternative à la société libérale ? avec Jean-Claude Michéa et Matthieu Laine (24 janv. 2017)
Lire aussi : Michéa, pour l’honneur du peuple par Alexandre Devecchio, 14 juin 2019, Le Figaro

* * *

Variations musicales sur le thème du loup (par trois Serge) :



Serge Prokoviev, Pierre et le loup (1936), récitant Gérard Philippe (1962)



Serge Gainsbourg, Générique du film "Les loups dans la bergerie" (1960)



Serge Reggiani, Les loups sont entrés dans Paris (1967)
 

Résistance, résistances

MAJ des pages : Alain Damasio, David Dufresne, Frédéric Lordon



Alain Damasio, David Dufresne, Frédériqc Lordon, Résistance, résistances (19 août 2019)
C’est le Dictionnaire amoureux de la Résistance, de Gilles Perrault, qui sert de point de départ à cette rencontre. L’esprit de la Résistance peut-il encore nous être utile aujourd’hui ? Peut-on le voir à l’œuvre dans les mouvements des peuples actuels ?
Cette question qui leur est proposée, Alain Damasio, David Dufresne et Frédéric Lordon la débordent bien vite. Peut-on échapper à la société de contrôle ou doit-on la renverser ? Est-il possible de construire un archipel de dissidences qui résiste à la répression ? Le Grand soir n’est-il qu’un fossile d’une pensée politique ensevelie ?
Une rencontre proposée par Serge Quadruppani.
Enregistrée le 19 août 2019 avec la complicité du festival Les Écrits d’août et de l’Université populaire d’Eymoutiers.
Source : Télémillevaches


Exemple de "Gestion démocratique des foules" (sic) :
un policier de la BAC étrangle un vieil homme 
lors d'une manifestation à Nantes (3 août 2019) - Mediapart

Lire aussi : Le ministère de l’Intérieur commande en masse des munitions pour fusils d’assaut et des grenades de désencerclement, par Jean-Marc Manach, 12 juin 2019, Bastamag /
Du libéralisme au fascisme, le développement totalitaire de la civilisation par Bernard Charbonneau, 1948, Le Partage / Le néolibéralisme est un fascisme, par Manuela Cadelli, 2016  (sur le blog)


* * *


No Pasaran (Ils ne passeront pas), chanson de résistance républicaine face aux nationalistes du général Franco lors de la guerre civile espagnole.


Les grands discours, Dolores Ibarruri, No Pasaran (Arte, 2017)

Au lendemain du coup d’Etat de Franco en 1936, Dolorès Ibarruri appelle à la résistance sur les ondes de la radio madrilène. Pendant les trois années de la guerre d’Espagne, « No Pasarán » et son oratrice sont l’un des symboles forts du camp républicain.
« No Pasarán » : on voit apparaître ce slogan sur les murs et sur les banderoles d’Europe et d’ailleurs dès que l’extrême-droite gagne du terrain ou que son retour au pouvoir semble probable. Ce cri est né en Espagne pendant l’été 1936. Au lendemain du coup d’État de Franco, à Madrid, une femme, Dolores Ibárruri, députée communiste, appelle à la résistance sur les ondes de la radio madrilène. Pendant les trois années de la guerre d’Espagne, « No Pasarán » et son oratrice seront l’un des symboles forts du camp républicain. Quel est le parcours de cette femme qu’on surnommait la Pasionaria ? Comment son cri est-il devenu un slogan universel dépassant les frontières et le temps ?
Source : Arte
  

dimanche 1 septembre 2019

Gilets jaunes, vers un acte 2 radical ?

MAJ de la page : Francis Cousin / Gilets jaunes



Francis Cousin et une GJ constituante, Gilets Jaunes, ce n'était qu'un début (28 août 2019)



Francis Cousin, Traduction des présocratiques (2016)



La reprise du travail aux usines Wonder, "Wonder, mai 68" (mai et juin 1968)


La Suisse pourrait interdire la vente de LBD à la France
par Émilie Massemin, 31 août 2019 - Reporterre

Indignés par les violences policières contre les Gilets jaunes, des citoyens et des parlementaires suisses cherchent à faire interdire l’exportation de lanceurs de balles de défense vers la France. Une chaîne humaine de la frontière au siège genevois de l’ONU est prévue ce samedi.

Un policier vise le journaliste Simon Louvet à Rouen le 29 décembre 2018.

Une chaîne humaine transfrontalière contre les lanceurs de balles de défense (LBD), fabriqués en Suisse et responsables de graves mutilations en France. Ce samedi 31 août, à 12 h, quelque 2.000 Suisses et Français répartis sur plus de quatre kilomètres se passeront un flambeau du poste-frontière de Ferney-Voltaire, au Grand-Saconnex, jusqu’à l’Office des Nations unies à Genève (ONUG), place des Nations, pour dénoncer l’utilisation abusive des LBD par la police française, notamment pendant le mouvement des Gilets jaunes. « Il y aura de nombreuses personnalités : Laurent Thines, chef de service en neurochirurgie à l’hôpital de Besançon, qui avait lancé une pétition contre les LBD ; l’homme politique, sociologue et ancien rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’alimentation Jean Ziegler ; Francis Lalanne ; le Gilet jaune Christophe Guerreiro, qui a été Casque bleu pour l’ONU ; Priscillia Ludosky… On va tous prendre la parole, en espérant que l’ONU utilise tous les outils et organes à sa disposition pour faire comprendre au gouvernement français que ses exactions doivent cesser », explique Patrice Philippe, membre du collectif Mutilés pour l’exemple. Ce Gilet jaune originaire de Pau (Pyrénées-Atlantiques) a perdu son œil droit à la suite d’un tir de LBD le 8 décembre 2018 à Paris et, en conséquence, son permis et son emploi de chauffeur routier de convois exceptionnels. Le 2 juin, alors que les Gilets jaunes organisaient une Marche des mutilés à Paris, le sinistre décompte s’établissait à plus de 2.400 blessés, une femme tuée — la Marseillaise Zineb Redouane, à la suite d’un tir de gaz lacrymogène —, 23 éborgnés, principalement par des tirs de LBD, et cinq amputés d’une main.

À cette occasion, les manifestants vont remettre à Michelle Bachelet, haute-commissaire aux droits de l’Homme à l’ONU, un dossier rassemblant des éléments sur la répression du mouvement des Gilets jaunes et les blessures causées par les LBD. « J’ai commencé à travailler sur ce dossier il y a un mois en sollicitant de nombreuses personnes, explique le Suisse Olivier Pahud, fondateur de l’association Myracle, à l’initiative de cette mobilisation. J’ai découvert les violences policières contre le mouvement des Gilets jaunes sur les réseaux sociaux. Je ne connaissais pas les LBD. Quand j’ai découvert qu’ils étaient fabriqués en Suisse, je me suis dit qu’il était possible d’agir de manière détournée. La stratégie, en interpellant l’ONU, est d’exercer une pression internationale sur la France.
Source (et suite) du texte : Reporterre

Lire aussi : Proposition de résolution pour une interdiction d’exportation en France des lanceurs de balles de défense (LBD),  21 mai 2019Les «gilets jaunes» donnent de la voix sans remplir la place des Nations, 31 août 2019, TdG


L'homme une espèce à part



Une espèce à part, L'homme n'est pas unique (Arte, juin 2019)

De l’infiniment grand à l’infiniment petit, cette série d’animation observe l’humanité à la loupe et replace l’Homme dans un univers dont il n’a jamais été le centre. De l’univers aux gènes, des écosystèmes au corps humain, chaque épisode nous permet d’appréhender des grandeurs et concepts difficilement imaginables par notre cerveau. Prenez quelques minutes pour contempler l’univers de l’extérieur de notre nombril !
Source : Arte

* * *



Cosmos, une odyssée à travers l'Univers, 1 la Voie lactée (Arte, 2019)
L'ensemble des 9 vidéos : Chaine Youtube

Un voyage dans le temps et l'espace à la découverte des mystères de notre univers, en compagnie de l'astrophysicien Neil deGrasse Tyson. Au sommaire de cet épisode : la nature des étoiles, l’âge de l’univers, l’attraction terrestre ou encore la formation des trous noirs.
Plus de trente ans après Cosmos, remarquable série de vulgarisation scientifique créée par l'astronome Carl Sagan à l'intention du jeune public, cette série documentaire en treize épisodes en reprend le principe. C'est désormais l'astrophysicien Neil deGrasse Tyson qui, à bord d'un vaisseau imaginaire, nous guide à la découverte de l'espace ou à la rencontre de ceux qui l'ont exploré.
Source : Arte

* * *


Donald Hoffman, Est-ce que nous voyons la réalité telle qu'elle l'est ? (TED, 2015)

Donald Hoffman est un expert en sciences cognitives qui essaie de répondre à une grande question : ressentons-nous le monde tel quel est vraiment ... ou comme on a besoin qu'il soit ? Dans cet époustouflant discours, il médite sur la façon dont notre esprit construit la réalité pour nous.
Source : TED

Cathy O'Brien, victime du MK

MAJ de la page : MK ultra



Conférence de Cathy O'Brien et Mark Phillips, Mind-Control (MK) hors de contrôle (1996)



Libération de Cathy O'Brien par Mark Phillips (1996)
Site Internet : Trance-formation



Traversée Pierre Mazé, éditeur de la trad. française, L'Amérique en pleine Transe-formation (Les films du Vesper, 2015)

L'Amérique en pleine Transe-Formation est l'autobiographie parfaitement documentée d'une victime des activités gouvernementales américaines de contrôle de l'esprit. Cathy O'Brien est à ce jour l'une des (très) rares témoins conscients et survivante du Projet « Monarch » / « MK-Ultra » et autres opérations de contrôle de l'esprit. (...)
Quatrième de couverture
Cathy O'Brien et Mark Phillips, L'Amérique en pleine Transe-Formation (1993), Ed. Nouvelle Terre, 2013 / En anglais (PDF)



Pierre Mazé, éditeur de la trad. française, Pour Cause de sécurité nationale, 2016

Voici donc la suite du livre culte L'Amérique en pleine Transe-Formation des mêmes auteurs, ce dernier rédigé à la hâte en 1995 dans un but de documentation alors que leur liberté même était en jeu. Pour cause de Sécurité nationale représente le récit de quelque 15 années de lutte pour la liberté et pour la vie, voire le témoignage extraordinaire d'à quel point l'esprit humain peut se montrer résistant. (...)
Quatrième de couverture
Cathy O'Brien et Mark Phillips, Pour cause de sécurité nationale (2004), Ed. Nouvelle Terre, 2012
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...