samedi 4 avril 2020

Boostez votre immunité

MAJ de la page : Wim Hof / Coronavirus



Le point de vue de Wim Hof ​​sur le coronavirus (17 mars 2020) - VOSTFR



Wim Hof, Coronavirus : renforcer l'immunité  (29 mars 2020)



Moduler son système immunitaire- la science derrière la méthode Wim Hof (5 mars 2019) - VOSTFR



Iceman, le surhomme (2015) - VOSTFR



Levitationman, le surhomme bis (2019)
Autres vidéos :  Wim Hof Youtube

* * *



IceChildren en Sibérie (11 février 2018)

* * *



Thierry Casasnovas, Cornavirus, Confinement, est-ce la meilleure stratégie ? (31 mars 2020)



Thierry Casasnovas, Coronavirus, Nous ne sommes pas en guerre (25 mars 2020)
Autres vidéos : Régénère Youtube

* * *



Dr. Stéphane Résimont, Coronavirus, sur la gestion de crise (28 mars 2020)



Dr. Stéphane Résimont, Coronavirus, boostez votre immunité (19 mars 2020)


La liberté est intérieure



Jean Sebastien Bach, Sonate en sol min. no 1, Sicilienne par Sumina Studer (Verbier, 2017)



Paul Hindemith, Finale par Sumina Studer, 21 ans (Genève, Concours Menuhin 2018)

* * *

Le coronavirus fait des ravages dans les populations et met l'économie des principales puissances mondiales à genoux. Sur une touche plus positive, il occasionne des bouleversements que diplomates, politiciens, syndicats, manifestants et ONG n'avaient jamais obtenus.
Extrait de : Conflits, pollution, délinquance... les bonnes surprises du coronavirus, 30 mars, les Echos



Gaël Giraud sur les conséquences économique de l'épidémie (RT, 2 avril 2020 )

* * *



Armelle Six et Arouna Lipschitz (Sommet de la conscience, 27 mars 2020)
Autres vidéos : Sommet de la conscience



Mary M, Coronavirus : au delà de la peur (18 mars 2020)



Mary M, Méditation mondiale, Amour ou manipulation (2 avril 2020)

* * *

Ariane Bilheran, 31 mars 2020, Facebook :

Chers tous,

A l'heure où tout le monde propose des cours en ligne, des live, des formations etc. pour s'occuper, j'ai plutôt envie de vous inciter exactement à l'inverse !
Débranchez tout si vous le pouvez, et retournez en votre intériorité, travaillez sur vos dépendances au monde extérieur, à diminuer vos besoins, à retrouver l'essentiel.
Pour moi, l'essentiel, avec ma famille : rencontrer la nature et parler aux plantes, apprendre à vivre l'instant présent, savoir savourer le bruit du vent dans les feuilles, de l'eau qui coule, écouter les oiseaux, admirer la semence qui germe, être entourée d'animaux.
Avoir la compagnie de quelques grands textes, pour ma part les Stoïciens notamment, et d'instruments de musique.
L'essentiel c'est savoir être en paix dans son silence intérieur.
Travaillez à votre autonomie !
Il n'y a pas besoin d'avoir un grand espace pour bénéficier de son potager.
S'il n'y a pas d'harmonie dans son propre foyer, c'est peut-être le moment de s'interroger sur les raisons : que pouvons-nous changer en nous-mêmes pour obtenir l'équilibre, la paix, la sagesse ?
Apprendre la frugalité, et les bonheurs simples, ne plus avoir besoin de consommer, ni même du virtuel, c'est aussi cela, l'essentiel.
Je n'ignore pas les projets totalitaires qui se trament, et précisément je rappelle que résister c'est apprendre à ne plus dépendre du superflu, et non pas perdre son énergie à se battre en vain pour subir encore plus de violence.
La liberté n'est pas uniquement matérielle.
Nous avions des libertés avant, qu'en faisions-nous ?
Comment les valorisions-nous ?
A quoi servaient nos mouvements ?
Cela sert à quoi de s'énerver maintenant qu'on en est là ?
De se mettre en colère ?
La liberté est intérieure.
Même dans la pire tyrannie, certains resteront toujours libres.
Libérons-nous de nos dépendances au superflu, de nos vies confisquées par le virtuel et les réseaux sociaux, revenons en nous-mêmes, harmonisons-nous, contactons nos âmes, faisons régner l'équilibre intérieur et avec nos proches, apaisons-nous, aimons la vie, pardonnons à ceux qui nous ont offensés, rappelons-nous que nous sommes des êtres d'esprit ayant une âme et dont la vie incarnée est vouée à la finitude.
C'est dans notre silence intérieur que nous avons la capacité de contacter notre liberté.
C'est dans l'épreuve que l'humain se confronte à la plus haute dimension de lui-même. Et c'est aussi dans les pires moments de l'Histoire que l'humain a su se dépasser et contacter le meilleur de lui-même.
Chaque jour d'amour est une victoire sur la vie.
Quelques citations célèbres de Sénèque :
"Méditer la mort, c’est méditer la liberté ; celui qui sait mourir, ne sait plus être esclave."
"Tirons notre courage de notre désespoir même."
"Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie."

* * *



Sergueï Prokofiev, Cendrillon avec les ballets du théâtre Mariinski de St.Pétersbourg (RT direct, 4 mars 2020)

Plus de la même chose ?


Sumina Studer, Nightmare before Christmas for solo violin (1 nov. 2019) 

* * *

Macron est un cas emblématique mais le mouvement est quasi général. Plutôt qu'admettre le caractère mortifère du néolibéralisme (pour l'homme et son environnement) on veut croire que la solution réside dans toujours plus de la même chose. Comme si en augmentant la dose de poison celui-ci allait se transformer en remède. 

Merci Président ! Notre Sauveur !

Le taux de mortalité élevé dépend moins du Covid-19 que d'une gestion calamiteuse (confinement pour tous au lieu de dépistages massifs et distributions de masques à la population, ...) en raison d'un manque d'anticipation et d'une idéologie de rentabilité (flux tendu) : pénuries de lits, d'appareils respiratoires, de tests de dépistages, de masques (pour les soignants et la population), de médicaments, etc. 
On reporte alors toutes les fautes sur le virus (quitte à gonfler les chiffres) qui se verra également pointé du doigt pour justifier de nouvelles mesures liberticides, identité et tatouage numérique, surveillance généralisée et pourquoi pas un début de gouvernance mondiale. Idem pour l'effondrement économique et financier probable dont le Covid-19 sera tenu pour responsable alors même que le confinement aurait pu ne pas être et qu'il ne constituera au plus qu'une cause de déclencheur d'une avalanche annoncée. 

…Enfin, pas celle qu’on lui promet. La France risque de se réveiller demain en comprenant qu’elle était elle-même la cible de la guerre proclamée par M. Macron. Mais il sera trop tard. Avec ou sans virus, elle devra vivre pieds et poings liés.

À la demande d’Emmanuel Macron, la Caisse des dépôts travaille à un plan pour l’hôpital public. Mediapart en révèle le contenu. Au lieu de défendre l’intérêt général,vise à accélérer la marchandisation de la santé et sa privatisation rampante.


Juan Branco, Coronavirus, démocratie et vérité (3 avril 2020)

Je ne comprends pas, compte tenu de l’existence de respirateurs uniquement fabriqués à l’étranger, je ne comprends pas pourquoi on n’en fait pas en France. Beaucoup d’industriels m’ont téléphoné pour me dire “nous avons des prototypes, nous avons proposé d'en faire, et nous n’avons aucune réponse de l’État depuis deux mois

Pénurie cachée, consignes sanitaires fantaisistes, propositions d’importations négligées, stocks toujours insuffisants, entreprises privilégiées : basée sur de nombreux témoignages et documents confidentiels, une enquête de Mediapart révèle la gestion chaotique au sommet de l’État, entre janvier et aujourd’hui, sur la question cruciale des masques. Et les mensonges qui l’ont accompagnée. Les soignants, eux, sont contaminés par centaines.

Un collectif de soignants a porté plainte contre le premier ministre et l'ancienne ministre de la Santé pour «mensonge d'État». Une pétition a été mise en ligne samedi pour soutenir leur démarche.


Allemagne, Plus de cas mais moins de décès, pourquoi (27 mars 2020) 


Comment Macron a refusé 150 000 (à 300 000) tests par semaine (Osons causer, 4 avril 2020)

Depuis le 13 mars, le gouvernement dispose d'une solution pour augmenter considérablement les capacités de tests de la France. Mais rien n'a bougé.

Est classée sur la liste II des substances vénéneuses l'hydroxychloroquine sous toutes ses formes.

On assiste à une multiplication imaginaire du nombre d'effets secondaires depuis huit jours… 
La chloroquine ne coûte pas cher, est un vieil anti-paludique, tombe comme un cheveu sur la soupe pour soigner une telle maladie virale : ne serait-ce pas un peu dérangeant pour nos amis virologues ? 
Extrait de : Christian Perronne : "Les tirs de barrage reçus par Didier Raoult sont aussi liés à des querelles d'égos", 2 avril 2020, Marianne /

Didier Lallement, préfet de police de Paris, a fait ce vendredi 3 avril une déclaration qu’il a ensuite regrettée. Il a notamment dit que les personnes en réanimation s'y trouvaient à cause du non-respect des règles du confinement.


Gestion de crise à la française (italienne, ...) ? Y-a-t-il un pilote dans l'avion ? (1980)

De nombreux pays ont déjà mis en place des systèmes de surveillance utilisant l'intelligence artificielle afin de lutter contre la pandémie de Covid-19. Edward Snowden alerte sur leur caractère potentiellement durable une fois la crise terminée.

Entreprises, institutions internationales et ONG rêvent d'un système mondial permettant d'authentifier l'identité de n'importe qui, n'importe où.

Le co-fondateur de Microsoft a, comme beaucoup d’autres personnes célèbres, parlé de l’épidémie de coronavirus COVID-19 et de ce que les gens peuvent faire pour ralentir la propagation de la maladie et aider à la combattre. Très récemment, il a écrit sur Reddit que “les gens finiront par disposer de certificats numériques” (aussi appelés puces électroniques) pour lutter contre des maladies comme le coronavirus.

Pour faire face à la flambée, Gordon Brown veut de nouveaux pouvoirs pour les organismes internationaux.
L’ancien Premier ministre britannique Gordon Brown a appelé les dirigeants mondiaux à créer «une forme temporaire de gouvernement mondial» pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.
Brown souhaite que des organisations internationales comme l’OMS et l’ONU se voient conférer des pouvoirs exécutifs qui remplaceraient la souveraineté nationale dans le cadre d’un nouveau système supervisé par des dirigeants mondiaux et des experts de la santé.
« Ce n’est pas quelque chose qui peut être traité par un seul pays », a-t-il déclaré au Guardian. « Il doit y avoir une réponse mondiale coordonnée. »


Jacques Attali, Conversation d'avenir, la puce RFID (Public Sénat, 2008)
« on peut imaginer que chaque individu accepte, volontairement ou sans le savoir, une puce en lui, qui contiendrait tout un tas d’information sur lui qui permettrait à la fois de payer tout, de tout savoir… Mais donc d’être libéré d’un certain nombre de contraintes » 08'30''
Voir aussi : Jacques Attali, Conversation d'avenir, Un gouvernement mondial (Public Sénat, 2008)
« on peut imaginer un gouvernement mondial à Jérusalem. » 10'30'' 
« on peut imaginer, rêver, d'un Jérusalem devenant capital de la planète - qui sera un jour unifié autour d'un gouvernement mondial. C'est un joli lieu pour un gouvernement mondial. » 12'20''

Avancé par peur.
Une pandémie majeure ferait surgir la prise de conscience de la nécessité d'un altruisme, au moins intéressé.
L'Histoire nous apprend que l'humanité n'évolue significativement que lorsqu'elle a vraiment peur : elle met alors d'abord en place des mécanismes de défense ; parfois intolérables (des boucs émissaires et des totalitarismes) ; parfois futiles (de la distraction) ; parfois efficaces (des thérapeutiques, écartant si nécessaire tous les principes moraux antérieurs). Puis, une fois la crise passée, elle transforme ces mécanismes pour les rendre compatibles avec la liberté individuelle et les inscrire dans une politique de santé démocratique.  
La pandémie qui commence pourrait déclencher une de ces peurs structurantes.  (...)
Et, même si, comme il faut évidemment l'espérer, cette crise n'est pas très grave, il ne faudra pas oublier, comme pour la crise économique, d'en tirer les leçons, afin qu'avant la prochaine - inévitable - on mette en place des mécanismes de prévention et de contrôle, ainsi que des processus logistiques de distribution équitable des médicaments et de vaccins. On devra, pour cela, mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l'aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d'un véritable gouvernement mondial. C'est d'ailleurs par l'hôpital qu'a commencé en France, au xviie siècle, la mise en place d'un véritable Etat.  
Extrait de : Avancer par peur par Jacques Attali,6 mai 2009, L'Express




Coronavirus les chiffres sont faux (28 mars 2020)
Remarque : Quelques erreurs dans cette vidéo (notamment sur la fiabilité des tests) mais aussi de nombreuses mises en perspective pertinentes.
Lire aussi : Covid-19, des mesures disproportionnées au vu des risques réels ! Partie I. 2 avril 2020, LHK / Covid-19, des mesures disproportionnées au vu des risques réels! Partie II. 2 avril 2020, LHK

Les épandages agricoles ont été à l’origine de pics de pollution en Ile-de-France et dans le Grand-Est ce week-end. Un collectif appelle l’Etat à les « limiter drastiquement ». 
Extrait de : Coronavirus : la pollution de l’air est un « facteur aggravant », alertent médecins et chercheurs, 30 mars 2020, Le Monde 

Un premier mécanisme est bien connu, c’est que la pollution abîme les muqueuses des voies aériennes. Abîmées, elles sont moins robustes et laissent pénétrer le virus. Mais le virus pourrait se retrouver aussi dans la pollution de l'air, mélangé aux particules de petite taille. La pollution est donc un co-facteur a minima. (Isabella Annesi-Maesano, directeur de recherche à l’Inserm)
Extrait de : Coronavirus: la pollution aux particules fines a-t-elle favorisé la contagion en Italie ?, 24 mars 2020, BFMTV 

Ma question centrale de savoir si le remède sera pire que le mal a perturbé plusieurs de mes interlocuteurs ces derniers jours. Peut-être est-ce trop «morbide», pas encore le bon moment ou simplement que la déflagration sociale va permettre aux politiciens de jouer leurs cartes partisanes pour obtenir les avancées qu’ils estiment nécessaires.
De mon côté, je pense qu’il existe un risque (identifié par les autorités?) de tester à large échelle parce que l’on pourrait trouver que le coronavirus est moins mortel que les données sur lesquelles les autorités se sont appuyées pour justifier le confinement.
Extrait de : Le remède sera-t-il finalement pire que le coronavirus ?, 3 avril 2020, HeidiNews
Lire aussi : L’immunité collective peut-elle avoir raison de l’épidémie ?, 3 mars 2020, Philomag / «La crise pandémique fait planer un risque de crise alimentaire en Afrique», 1 avril 2020, HeidiNews
Voir aussi : Effondrement ou crise Global Systémique Simultané? L'effondrement GS², 29 mars 2020, Insolentia

Dans l’angoisse liée aux problèmes sanitaires et économiques engendrés par la crise du Covid-19, il convient de ne pas occulter le risque de l’augmentation des violences domestiques qui sont hélas une réalité aussi en Suisse.
Ce phénomène s’accentue malheureusement par la promiscuité entraînée par ces temps de confinement. En France, ce sont 30% d’augmentation depuis le début du confinement, selon le ministre de l’Intérieur.
Extrait de : Covid-19: confinement et violences domestiques ! 3 avril 2020, TdG

* * *



Jere Friedman Playing the Paiste 80" Gong #1

mardi 31 mars 2020

Lecture de la République de Platon






Les Chemins de la philosophie par Adèle Van Reeth et Philippe Petit (16-19 janvier 2012, remis en ligne en mars 2020)
Épisode 1 : Théorie de la justice
avec Dimitri El Murr, philosophe, professeur en histoire de la philosophie ancienne à l’ENS à Paris
Épisode 2 : L'allégorie de la caverne
avec Marwan Rashed, philosophe, professeur d’histoire de la philosophie ancienne et de la philosophie arabe à l’université Paris Sorbonne Paris IV, et directeur adjoint du centre Léon-Robin, centre de recherches sur la pensée antique
Épisode 3 : Le philosophe-Roi
avec Monique Dixsaut, Professeur émérite de philosophie antique à l'université Paris 1
Épisode 4 : Le bannissement de la poésie et le mythe d'Er
Fulcran Teisserenc, professeur de Première Supérieure au Lycée Poincaré à Nancy, spécialiste de philosophie antique

Caverne, Algarve

Chloroquine, vers une confirmation (?)

MAJ de la page : coronavirus



Pr. Didier Raoult, Coronavirus : point d'actualité, présentation de l'état major (IHU, 31 mars 2020)
50 000 personnes testées, 2 400 personnes infectées, 1 000 personnes traitées, 1 seul décès (une personne de 84 ans).
Les statistiques confirment donc les deux études préalables, le traitement semble efficace. Une nouvelle étude chinoise réalisée avec un groupe contrôle le confirme.
Lire aussi : (MAJ) Pour la première fois, un essai mené à Wuhan confirme l'intérêt de la chloroquine contre le coronavirus, 1 avril 2020, HeidNews / Hydroxychloroquine contre le coronavirus: pourquoi la pharma y croit, 2 avril 2020, Heidinews / Réserver la chloroquine aux cas sévères serait-elle la «décision la plus bête du monde» ? 2 avr. 2020, RT
MAJ en continu des statistiques mondiales et de celles de l'IHU : IHU - Marseilles




(MAJ) Interview du Pr. Raoult, «Pour l'efficacité c'est la méthode qui doit s'adapter à la question et pas la question qui doit s'adapter à la méthode». (Radio classique, 1 avril 2020)


Covid-19 : une vaste étude pour "clore le débat" sur la chloroquine
31 mars 2020 - La Tribune

"Il s'agit d'une étude qui répond aux standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés. Elle sera réalisée dans des conditions qui ne laisseront pas de place au doute dans l'analyse des résultats", a souligné le Pr Vincent Dubée, investigateur principal du projet, alors que les deux études menées par le Pr Didier Raoult à Marseille ont été critiquées pour leur méthodologie.
Le CHU d'Angers a annoncé, ce mardi, le lancement d'une vaste étude "aux standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés", portant sur 1.300 patients atteints du Covid-19, afin de "clore le débat" sur l'efficacité d'un dérivé de la chloroquine.

"Il s'agit d'une étude qui répond aux standards scientifiques et méthodologiques les plus élevés. Elle sera réalisée dans des conditions qui ne laisseront pas de place au doute dans l'analyse des résultats", a souligné le Pr Vincent Dubée, investigateur principal du projet, au cours d'un point presse.

"Position de neutralité"
Le Pr Didier Raoult a publié ces dernières semaines deux études sur un dérivé de la chloroquine, qui confirment selon lui "l'efficacité" de ce traitement contre le coronavirus, mais cette affirmation est contestée par de nombreux scientifiques, qui critiquent notamment la méthodologie employée.

L'étude angevine, baptisée Hycovid et menée avec 32 autres centres hospitaliers en France, "permettra de répondre de manière définitive à ces questions et de clore une fois pour toute le débat sur l'efficacité de l'hydroxychloroquine, [dérivé de la chloroquine, un médicament contre le paludisme, Ndlr] dans le Covid", a assuré le Pr Dubée.

"On a une position de neutralité vis-à-vis de cette molécule. On a évidemment tous un grand espoir que cette molécule soit active dans le Covid. Néanmoins, nous sommes conscients des limites des résultats des études publiées par l'équipe du Pr Raoult", a-t-il ajouté. "Nous n'avons pas d'a priori, nous n'avons pas participé au tapage médiatique autour de cette molécule."

Méthodologie renforcée
L'étude Hycovid, qui doit commencer dès mercredi, sera menée en double aveugle: ni les patients ni les médecins ne sauront si le patient reçoit de la chloroquine ou un placebo. La moitié des patients recevra un placebo, l'autre moitié de la chloroquine. Il s'agira de patients âgés de plus de 75 ans ou de patients ayant besoin d'oxygène sans être "en détresse respiratoire aigüe". Les patients pourront être hospitalisés, résidents d'un Ehpad ou simplement chez eux.

"Une des forces de cette étude, c'est qu'elle va inclure des patients atteints d'une forme de la maladie non grave mais à risque élevé d'évolution défavorable, comme certaines personnes âgées. Nous traiterons donc les personnes précocement, ce qui est probablement un élément déterminant de la réussite de la prise en charge", a souligné le Pr Dubée.

De premiers résultats d'ici "quelques semaines"
Les premiers résultats devraient être connus dans "quelques semaines", a-t-il promis.
"Si l'effet [du médicament, Ndlr] est très important, la réponse va probablement être très rapide. Très vite, il y aura tellement de vies sauvées ou de patients non intubés [...] qu'on pourra le voir et arrêter [l'étude]. Si l'effet est moins important, ça prendra un peu plus de temps", a décrit le Pr Alain Mercat, président de la commission médicale d'établissement du CHU d'Angers.

Pour juger l'efficacité de la molécule, "on aimerait que le pourcentage de passage en réanimation ou de décès soit réduit à 14%" chez les patients qui auront reçu de l'hydroxychloroquine, contre 20% actuellement pour les patients non traités, a précisé le Pr Dubée.




Autres vidéos : HUG
Lire aussi : Le coronavirus en chiffres et en carte, RTSÀ Genève, on attend toujours la vague de coronavirus, par Lorène Mesot, 31 mars 2020, Heidinews /
Covid-19 : comment expliquer le faible taux de mortalité en Allemagne ?, 31 mars 2020, Science et avenir / (MAJ) Vers des tests massifs contre le coronavirus en France, mais pourquoi ce retard ? 2 avr. 2020, RT 
 

samedi 28 mars 2020

Coronavirus VS Mefloquine

MAJ de la page : Coronavirus



Batzorig Vaanchig, Musique de Mongolie (2014)



Epi, Musique de Mongolie (2014)



Chants diphoniques de Mongolie (2018)

* * *

Covid-19 : la Russie propose un traitement inspiré par la France à base d'un antipaludéen
28 mars 2020 - RT France

L'Agence russe de biomédecine a annoncé avoir développé un traitement contre le Covid-19 combinant un antipaludéen, la Méfloquine, et des antibiotiques, sur le modèle de travaux menés en Chine et en France. Les recherches menées en Chine et en France sur le potentiel de médicaments antipaludéens comme remède au Covid-19 ont inspiré l'Agence fédérale russe de biomédecine, qui a annoncé la mise en place d'un protocole pour le traitement de l'infection à coronavirus.

Le Centre de recherche Farmzachtchita, relevant de l’Agence fédérale russe de biomédecine, a conçu un schéma de traitement de l'infection à coronavirus sur la base d’un médicament contre le paludisme, la Méfloquine, combiné à des antibiotiques. «Ce médicament à haute sélectivité bloque l'effet cytopathique du coronavirus dans les cellules et inhibe sa réplication ; l'effet immunosuppressif de la Méfloquine empêche quant à lui la réponse inflammatoire causée par le virus. L'ajout de macrolides et de pénicilline synthétique bloque non seulement la formation du syndrome bactérien et viral secondaire, mais permet également d'augmenter la concentration d'agents antiviraux dans le plasma sanguin et les poumons. Cela fournit un traitement efficace aux patients atteints de l’infection à coronavirus de gravité variable», a expliqué Veronika Skvortsova, chef de l’agence, dans des propos rapportés par l'agence Ria Novosti. La Méfloquine pourrait aussi être utilisée de façon préventive pour «contrôler efficacement» l'épidémie, selon la scientifique.

La semaine précédente, le service de presse du ministère russe de la Santé a annoncé que le séquençage du génome du coronavirus responsable du Covid-19 avait été réalisé, ouvrant la voie à la conception d'un vaccin.
L'épidémie de Covid-19 progresse en Russie, où 1 264 cas de coronavirus ont été enregistrés, une hausse de 228 cas en 24 heures.

Plusieurs traitements expérimentés en France et en Europe  
En France, le traitement combinant un antipaludique, l'hydroxychloroquine, à l'azithromycine (un antibiotique) a été promu par le professeur Didier Raoult, directeur de l'Institut Hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection, provoquant un intense débat en France et à l'international sur l'efficacité de ce protocole contre le Covid-19.  Cette molécule a été ajoutée, avec d'autres traitements potentiels, à l'essai européen Discovery, lancé dans plusieurs pays, pour tester quatre médicaments sur 3 200 patients dont 800 cas graves en France.  «Vous savez, il n'existe hélas aucun traitement spécifique contre le coronavirus qui ait fait ses preuves», a rappelé le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre le 28 mars, appelant la population à la patience.  En attendant les résultats des essais cliniques, le ministre de la Santé a cependant autorisé la prescription dérogatoire de l'hydroxychloroquine à l'hôpital pour les cas graves de Covid-19, le temps que les études menées sur le médicament et d’autres traitements candidats prouvent leur efficacité.

Lire aussi : La Russie dévoile son médicament pour traiter le coronavirus, 28 mars 2020, Sputniknews

* * *

Un nouveau test de dépistage du coronavirus en 90 minutes va être produit en Russie 
28 mars 2020 - Sputniknews

Un nouveau test de dépistage permettant de déceler la présence du Covid-19 en 90 minutes vient d’être certifié en Russie, a annoncé le site officiel russe de la lutte contre le coronavirus. Les premiers tests produits serviront à effectuer 100.000 analyses par semaine, puis 200.000 sur le court terme.
Un nouveau test de dépistage du Covid-19 a reçu son certificat d’immatriculation à Novossibirsk, en Sibérie, a indiqué sur Telegram stopcoronavirus.ru, le site officiel consacré à la lutte contre le coronavirus en Russie.

«Les tests ont une sensibilité très élevée de 10 puissance 2. En outre, ils permettent de réduire considérablement le temps de préparation des échantillons, et le résultat peut être obtenu en 90 minutes», indique la publication.
La mise en service est prévue pour le 30 mars. Il est envisagé d’en produire 1.000 par semaine, chacun capable de réaliser 100 analyses. Cela permettra ainsi de tester 100.000 personnes en sept jours. Il est également prévu d’augmenter la production jusqu’à 2.000 tests par semaine.

Situation en Russie
Selon les données du 28 mars, 1.264 cas d’infection au nouveau coronavirus ont été confirmés à travers le pays, dont au moins 49 ont déjà guéri. Moscou a dénombré 817 personnes contaminées et quatre décès. Plus de 166.000 personnes se trouvent sous contrôle médical.

(MAJ) : Trump: la Russie a envoyé un «très, très grand avion» d'équipements médicaux aux USA, 31 mars 2020, Sputniknews



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...