mardi 15 avril 2014

Paul Grant

Musicien, interprète et professeur, Paul Grant (1951-) est Américain de naissance, Oriental de cœur et Genevois d’adoption. Il est l’un des rares Occidentaux à s’être, depuis plus de 35 ans, totalement consacré à l’étude des musiques orientales. Il est reconnu pour sa maîtrise de l’art du santur dans une variété de répertoires classiques : Inde, Perse, Afghanistan et Cachemire. Il a d’ailleurs largement étudié les liens qui existent entre ces cultures et est également spécialisé dans le tabla et le sitar. Manifestant une passion pour les instruments rares et anciens et pour les styles d’interprétations traditionnels, il a restauré et construits plusieurs instruments  qui sont le fruit de sa quête existentielle pour une sonorité parfaite !
Source (et suite) du texte : Paul Grant / Flyer


Discographie :
- Musique à la Croisée des Cultures, Echos de la Genève internationale, collectif, (2 CD AIMP XXXIX-XL/VDE 828-829)
- Nastaran, avec l'Ensemble Kaboul Afghanistan (CD ETHNOMAD ARN 6454)
- Voyage en Orient, avec Nayan Gosh, Ross Daly et Bijan Chemirani (Arion ARN 64633)
- Dialogues, Musique classique de l'Inde du Nord, avec Nayan Gosh (Arion ARN 64633)- Ragas for Serenity, Musique classique de l'Inde du Nord, avec Nayan Gosh (Arion ARN 64633)
- Santur Saga, avec Nayan Gosh, Irshad Hussein Khan et Rafael Riqueni (Production Nagma).
Site officiel : Paul Grant / youtube


Ma rencontre avec l'Inde et le Cachemire
En 1972,  ma rencontre avec l’ Inde a changé ma vie et m’a conduit sur un chemin musical plus introspectif que la voie du rock, du rythm & blues et du jazz que je suivais jusqu’alors : celui de la musique indienne.
L’année suivante, lors de mon deuxième voyage dans ce pays, plus précisément au Cachemire, j’ai découvert le santur, qui deviendra mon principale instrument de concert. J’ai eu un coup de foudre immédiat pour cet instrument qui me permettait d’associer parfaitement rythme et mélodie.
J’ai fait plusieurs séjours au Cachemire pour apprendre l’art et la technique du santur et la musique traditionnelle de cette région. Le santur est rapidement devenu la pierre angulaire de ma recherche musicale : j’ai étudié les traditions de tous les pays dans lesquels il joue un rôle important : Inde, Perse et Cachemire. Plus tard, l’apprentissage de la musique afghane me permettra de compléter ma connaissance de l’histoire et des possibilités rythmiques et mélodiques du santur. Cette démarche multiculturelle est un aspect essentiel de la vision musicale qui m’a inspiré  tout au long de ma vie.
Source (et suite) du texte : Paul Grant

La musique est-elle pour vous une forme de méditation ? 
Oui, certainement, les musiques classiques orientales et particulièrement le raga, peuvent devenir des portes d’entrée dans une autre dimension d’être. Souvent, ces musiques me font sortir du mental pour accéder à un monde située au delà de l’espace et du temps. Le son doit être parfaitement ajusté, pur et plein ce qui implique pratique, maturité et abandon.
En suivant les notes, il est possible d’accéder au silence qui les contient toutes et leur donne naissance. L’un de mes grands bonheurs est de partager cette immersion dans le son, et en même temps dans le silence, avec un public réceptif.
La musique peut ouvrir les cœurs et rendre possibles des moments de rencontre et de reconnaissance, voir de communion, qui peuvent être magiques.
Source : Méditation ? Journée découverte (5 juillet 2014, à Genève)




Traditional Afghan Music on Rubab and Santur - "Pareshe Jal" (The Flight of the Lark) (03.02.2014)
John Baily : Afghan Rubab / Veronica Doubleday : Doira / Paul Grant : Santur / Santosh Kurbet : Tabla



Raga Darbari Kanada on Surbahar - Alap
Festival "Les Nuits Du Monde" - 14th October 2011
"Les Maîtres de la Vina" - Hommage to Ustad Asad Ali Khan
Organized by Ateliers d'Ethnomusicologie, Geneva, Switzerland

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...