jeudi 18 septembre 2014

Le syndrome indien



Les Nouvelles vagues par Marie Richeux
L'inde (2/5) : L’imaginaire persistant du voyage initiatique. L’Inde qui rend fou. 16.09.2014
avec Régis Airault, psychiatre, a été en poste plusieurs années à Bombay en Inde, et a publié Fous de l’Inde à la Petite bibliothèque Payot.
Commande sur Amazon : Fous de l'Inde : Délires d'Occidentaux et sentiment océanique









Le Syndrome de l'Inde

Le syndrome du voyageur est un trouble psychique généralement passager que rencontrent certaines personnes confrontées à certains aspects de la réalité du pays visité, par exemple l'abondance d'œuvres d'art (syndrome de Stendhal), de symboles religieux (syndrome de Jérusalem), etc. Il est différent du voyage pathologique au cours duquel un sujet entreprend un voyage motivé par un contexte psychiatrique.
(...)
« J'étais dans une sorte d'extase, par l'idée d'être à Florence, et le voisinage des grands hommes dont je venais de voir les tombeaux. Absorbé dans la contemplation de la beauté sublime, je la voyais de près, je la touchais pour ainsi dire. J'étais arrivé à ce point d'émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les Beaux Arts et les sentiments passionnés. En sortant de Santa Croce, j'avais un battement de cœur, la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber. »
Stendhal, Carnet de voyage, 1817
Source (et suite) du texte : wikipedia
Ecouter aussi : Les syndromes du voyages (RTL, Si loin si proche, 2012)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...