dimanche 26 octobre 2014

Princesses, pop stars et girl power



Cécile Denjean, PRINCESSES, POP STARS & GIRL POWER (France, 2014)
Comment, à coups de romans sentimentaux, de séries télé, de codes vestimentaires, les petites princesses d'hier sont devenues des bad girls. Au programme : narcissisme, mecs, fringues et noms d'oiseaux...
La culture girly est aujourd’hui le deuxième marché culturel au monde.
De Cendrillon à Barbie, des Spice Girls à Rihanna en passant par la provocante Miley Cyrus, les princesses et les icônes pop sont les ambassadrices de ce monde équivoque qui oscille sans cesse entre innocence et provocation.
L’un des aspects les plus visibles de cette culture globalisée est l'avènement du "rose" comme LA couleur étendard des filles.
Face à ce phénomène mondial au pouvoir immense, la contre-culture s’organise.
Dans un grand ras-le-bol des clichés, les chanteuses punk des Riot Grrrls inventent le Grrrl Power, la photographe Dina Goldstein crée une Barbie dépressive, de jeunes réalisateurs imaginent Raiponce en dealeuse de crack quand la toile entière parodie le sexisme absurde du dernier clip de Robin Thicke, Blurred Lines. Autant de garde-fous pour rappeler que le conte de fées peut tourner au cauchemar.
Source : Arte
Site officiel : linkedin (Cécile Denjean)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...