vendredi 30 mars 2018

Chroniques de Micronie

La France a perdu sa souveraineté au profit des USA, dénonce un ex-DGSE. 
Cycéon, le 22 mars 2018 - Cyceon

« On ne peut plus faire de sous-marin atomique en France sans autorisation américaine, » a déclaré devant une commission de l’Assemblée nationale Alain Juillet, ancien membre du Service Action (SA) et directeur du renseignement de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).
Citant l’exemple des avions de combat Rafale que la France ne pourrait plus livrer à l’Egypte à cause de la législation ITAR qui interdit l’exportation de composants technologiques américains sans autorisation du gouvernement américain, Alain Juillet rappelle que la vente d’Alstom à General Electric (GE) pour laquelle l’actuel président de la République Emmanuel Macron fut décisif a transféré aux Etats-Unis la production des turbines indispensables aux sous-marins français à propulsion nucléaire, clef de voûte de la dissuasion nucléaire française.
« C’est une perte de souveraineté absolue, c’est ça la réalité, » assène l’ancien haut responsable de l’intelligence économique française auprès du premier ministre. « Tant que la production est en France, on peut encore négocier, mais on ne peut plus vendre un seul sous-marin à l’étranger sans avoir le feu vert si on emploie les fameuses turbines, » ajoute-t-il.
La vente d’Alstom en 2014 a suscité de vives protestations parmi les armées et services de renseignement français y voyant une grave atteinte au principe d’indépendance et de souveraineté nationale. La France est encore à ce jour la troisième puissance militaire nucléaire du monde après les Etats-Unis et la Russie.

* * *

Chroniques de Micronie : En Marche vers le XIXe siècle !
Céri, le 27 mars 2018 - Donde Vamos

Un peu en retard, je vous souhaite une bonne année 2018. Ceci dit, cette année sera une année de combat, et cela sur tous les fronts. Nous sommes aujourd'hui dirigés par une bande lobbyistes sans culture, qui croient dans les théories économies traditionnelles comme des enfants croient au Père Noël, et qui ne voient pas qu'en réalité, c'est vers le totalitarisme qu'ils nous mènent. Quant au micron, on l'a vu il n'est que l'instrument du Medef, des multinationales, des financiers. Il fera ce pour quoi il a été mis en place, financé, adulé dans des médias subventionnés.

Je vais tenter dans cet article qui sera mis à jour au fil de l'eau de suivre les régressions, sociales et économiques surtout, que micron1er et sa clique vont nous imposer. Histoire de garder une trace écrite, qu'on ne s'étonne pas quand, dans quatre ans, on se retrouvera dans un cloaque géant. Quand la précarité absolue sera la norme, et que nos élus assumeront sans complexe de n'être là que pour favoriser la caste des puissants.

Au titre de mes voeux pour 2018, je vous souhaite évidemment le meilleur, mais je vous souhaite surtout d'être combatifs et solidaire.
De ne pas vous laisser influencer par la propagande, qui pousse à l'abrutissement, au manichéisme, à la paresse intellectuelle. Autant d'armes utilisées contre les peuples, depuis des siècles, et avec une terrible efficacité.
Je l'ai déjà dit et je continuerai à le dire: il faut se réveiller, sortir de la léthargie dans laquelle on nous plonge depuis l'école maternelle, comprendre et enfin agir. Surtout ceux qui ont des enfants, d'ailleurs, car le monde qui les attend est pire que celui qu'on connait aujourd'hui, et cela absolument sur tous les plans. C'est donc à notre génération de se battre, maintenant.
Il ne devrait pas être bien compliqué de trouver un combat crucial à mener: vaccins obligatoires, appauvrissement des pauvres, enrichissement des riches, volonté de destruction de l'alternative à Notre-Dame-des-Landes, attaques contre la liberté d'expression, destruction de la protection sociale, destruction du syndicalisme (qui certes est moribond, parce que les leaders ont tout laissé passer), élections dignes d'une République bananière, politique environnementale nulle, GPA...

Depuis quelques années, nombreux sont ceux qui ouvrent les yeux. Qui cherchent à comprendre et qui comprennent, tant bien que mal, entre propagande médiatique et officielle, sites fachos et orientés, fake news (issues essentiellement de la droite US). Cela inquiète la micronie et les autres gouvernements aussi, qui ont comme priorité depuis un an environ de contrôler et restreindre la diffusion des informations qui ne leur conviennent pas. On aura l'occasion d'y revenir dans cette chronique.
Bref, pour 2018 restez vigilantes et  vigilants, parlez autour de vous, organisez vous.

"Le nazisme d’Hitler, et le fascisme en général, sont une manifestation du capitalisme - et le capitalisme pourrait très bien engendrer à nouveau des formes de fascisme" 
Jacques R. Pauwels, "Big business et Hitler".
[Compte-rendu sur Médiapart]

Les Chroniques de Micronie :
Source (et suite) du texte : Donde Vamos

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...