samedi 5 février 2011

Voyage au coeur du LSD



VOYAGE AU COEUR DU LSD
Le LSD a-t-il des vertus thérapeutiques ? Avec des scientifiques, ce documentaire fait le point sur les nouvelles découvertes concernant la drogue hallucinogène.

L'inventeur du LSD Albert Hofmann l'avait appelé "la médecine de l'âme", les Beatles lui ont écrit des chansons, l'armée et la CIA ont exploité ses pouvoirs hallucinogènes... Proscrit en 1966, le LSD est devenu le jouet dangereux de la contre-culture, un produit illicite capable de déclencher des moments de génie aussi bien que des voyages dans la folie. Aujourd'hui, la science porte un nouveau regard sur le LSD, qui pourrait être utilisé comme produit thérapeutique. Utilisant l'imagerie cérébrale, testant des versions non hallucinogènes de cette drogue ou ses effets sur des personnes en soins palliatifs, les chercheurs ont découvert que le LSD pouvait avoir des vertus analgésiques. Peut-il améliorer notre intelligence, étendre notre créativité et guérir certaines maladies ?
Voyage au coeur du LSD (2009 - 50 mn) de Pam Caragols Wells
ARTE Rediffusion le 11 février 2011 à 5h du matin.



ALBERT HOFMANN - PERCEPTIONS
Connu comme le père du LSD, Albert Hofman s'est battu jusqu'à sa mort pour une utilisation médicale de son enfant terrible.
Le chimiste argovien a fait carrière dans les laboratoires Sandoz à Bâle. Le travail d'Albert Hofman est nourri par une relation à la nature empreinte de mysticisme; un rapport renforcé par la découverte du plus célèbre psychotrope hallucinogène. Sa vie est racontée ici par ses proches et grâce à des archives surprenantes et cocasses. Durée 52'.
TSR2 Diffusion 13 février 2011 à 23h05


DU LSD A L'ANTENNE

Ce document est exceptionnel: trois volontaires acceptent de prendre du LSD devant la caméra de Continents sans visa et sous le contrôle d'un médecin. Une sorte de télé-réalité avant l'heure, pour comprendre les pouvoirs fascinants de cette nouvelle drogue.
Émission Continents sans visa (1966, 24 mn). 
Visible sur le site de la TSR : 
Du LSD à l'antenne


LE PERE DU LSD FETE SES 100 ANS
A 100 ans, Albert Hofmann est encore en pleine forme. 
Pour célébrer cet anniversaire, un symposium international est organisé à Bâle sur la fameuse substance découverte par Albert Hofmann en 1938.
Le LSD a été utilisé des années avec succès par la psychiatrie, avant d'être interdit pour avoir été détourné par les hippies et la contre-culture américaine des années 60.
Source et suite du texte : Swissinfo


DERNIER VOYAGE POUR LE PERE DU LSD
Le père du LSD Albert Hofmann est décédé mardi à l'âge de 102 ans, 65 ans après la découverte de son «enfant terrible». Ce alors qu'une étude sur la «drogue miracle» vient d'être autorisée en Suisse, la première au monde depuis 35 ans.
Albert Hofmann avait fêté ses 102 ans en janvier dernier. A Pâques, il s'exprimait encore en public à Bâle lors d'un congrès sur les substances psychoactives, le «World Psychedelic Forum». Mardi, le chimiste suisse s'est éteint chez lui à Burg (BL). La secrétaire communale a confirmé la nouvelle mercredi.
Albert Hofmann est né en 1906 à Baden (AG). De 1929 à 1971, il a travaillé comme chercheur dans les laboratoires pharmaceutiques du groupe bâlois Sandoz, où ses travaux ont conduit l'élaboration de différents médicaments à succès.
Par hasard
C'est en étudiant les alcaloïdes de l'ergot de seigle en 1938 qu'il découvre un 25e composé, le diéthylamide de l'acide lysergique. En abrégé, LSD 25. Toutefois, Albert Hofmann n'en découvrira les propriétés que cinq ans plus tard, par hasard.
Le 16 avril 1943, il fait son premier «trip». Il fait tomber par inadvertance une goutte de LSD sur la main. Il est alors troublé par d'étonnantes sensations: angoisse, vertiges, visions surnaturelles, objets se mouvant dans l'espace, sentiment de bonheur et de gratitude. Un nouveau test produit les mêmes effets.
Pourtant, le chimiste n'imagine pas encore que sa découverte sera glorifiée par des millions de personnes, écrit-il dans son livre «LSD - Mon enfant terrible». Il destinait sa découverte avant tout à des utilisations en psychiatrie ou en neurologie.
Succès thérapeutiques
Sandoz produira du LSD 25 en dragées et en ampoules destiné au corps médical entre 1947 et 1966. En 1947, l'Université de Zurich effectue une première expérience sur l'homme et publie un rapport favorable sur cette substance: elle met en évidence les problèmes des patients, alors qu'un tranquillisant les occulte.
Les expériences positives se multiplient: le LSD est utilisé pour désintoxiquer les alcooliques ou pour aider les cancéreux à faire face à la mort. Même l'armée américaine teste la substance sur des soldats.
Parallèlement, le LSD devient une drogue de plaisir. Dès le début des années 1960, surtout aux Etats-Unis, c'est la drogue numéro un dans le mouvement hippie, qui donne naissance à l'art psychédélique. Un auteur écrit à l'époque: «Le LSD est le Christ du 20e siècle sous forme chimique».
Visible sur le site de la TSR (14 mn) : 
Dernier voyage pour le père du LSD


Bibliographie (Albert Hoffman) :
- Voyage acide, naissance du LSD, L'Esprit frappeur, 1999.
- Les Plantes des dieux écrit en collaboration avec Richard Evans Schultes, Ed. du Lezard, 2000.
- LSD mon enfant terrible, L'Esprit Frappeur, 2003.
- L.S.D. Entretiens avec Albert Hofmann, Antonio Gnoli & Franco Volpi, Manuels Payot, 2004.
Autre (sur le LSD) :
Olivier Chambon, La médecine psychédélique. Ed. Les Arènes.
Tom Wolfe, Acid Test, Ed.Seuil, coll. Points.
Barney Hoskyns, San Francisco, 1965-1970, les années psychédéliques. Ed. Castor Atral.
Timothy Leary, Mémoire acides. Ed. Robert Laffont.
Jack Kerouac, William Burroughs, Allen Ginsberg, Bryon Gysin, The Beat generation. Ed. Flammarion.

Autres textes (en ligne) :
Wikipedia (LSD) / wikipedia (Albert Hoffman)
Didier-PolLe Courrier / Swissinfo Psydoc 




Un hommage des Beatles :




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...