dimanche 29 décembre 2013

La finance de l'ombre



Austérité : les populations paient à la place des spéculateurs (03.10.2012)
Zone euro : le vrai problème, ce n'est pas l'austérité. Mais qui paie la facture de cette austérité. Les sacrifiés, ce sont la masse des petits et moyens salariés de la zone euro, ceux qui forment le tissu de l'économie réelle. Or il y a tragique méprise : ceux qui passent à la caisse ne sont pas les principaux responsables de la crise. La spéculation est responsable de la crise. D'immenses fortunes se sont créées sur le saccagement, par les fonds spéculatifs, des dettes européennes.



Pourquoi la finance de l'ombre reste au dessus des lois (20.10.2012)
La finance de l'ombre, ou "shadow banking", continue de croître au su et au vu des régulateurs. Sa taille atteint aujourd'hui 67'000 milliards de dollars, soit une taille égale à l'ensemble de l'économie mondiale. On peut la définir comme un système financier parallèle au système bancaire réglementé. Le shadow banking se compense essentiellement de spéculateurs sophistiqués. Son rôle dans les crises de 2002 (Enron, Worldcom) et 2008 (subprime) est avéré. Et pourtant, les gouvernements, en procédant au sauvetage de l'ensemble du système financier en 2008, ont récompensé l'échec de la finance spéculative et incité les spéculateurs déréglementés à poursuivre leurs activités, qui ont augmenté de 5000 milliards depuis la crise !



Offshore : évader le fisc, cela s'achète (10.04.2013)
La légalité, cela s'achète, si l'on y met le prix : un avis de droit de quelque 75'000 dollars d'une firme d'avocats à la pointe de ces techniques certifiera la légalité de la structure et la rendra défendable si elle devait être découverte par un gouvernement, puis contestée. En outre, si on y met le prix, un trust peut inclure une clause de fuite, qui permettra de le dissoudre rapidement si le paradis fiscal est la cible d'attaques d'un gouvernement, puis le trust se réinstallera tout aussi rapidement dans une autre juridiction, plus clémente.



Euphorie boursière sur caféine monétaire (22.05.2013)
Les indices boursiers des Etats-Unis, du Japon et d'Europe battent des records historiques. Nous vivons une bulle boursière qui repose entièrement sur les taux zéro des banques centrales (Etats-Unis et Japon en particulier).
Source des textes et vidéos : YouTube bilan



L'Etat et les banques, les dessous d'un hold-up historique (Genève, 03.12.2011) avec Etienne Chouard



Retour sur la conférence "L'état et le banques, les dessous d'un hold-up historique"



Les banques centrales fabriquent l'hyperspéculation et l'hyperinflation (13.03.2013) avec Jacques Cheminade

Myret Zaki (née le 10 février 1973 au Caire, Égypte) est une journaliste économique suisse romande et rédactrice en chef adjointe du magazine économique Bilan. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages liés à l'actualité financière, principalement suisse et américaine.
Source (et suite) du texte : wikipedia
Autre biographie : bilan
Bibliographie :
- UBS, les dessous d'un scandale, Éd. Favre, 2008
- Le Secret bancaire est mort, vive l'évasion fiscale, Éd.Favre, 2010
- La Fin du dollar. Comment le billet vert est devenu la plus grande bulle spéculative de l’histoire, Éd. Favre, 2011



Myret Zaki (RTS, Le passager, 2011)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...