vendredi 2 décembre 2011

Ellen Greve ou Jasmuheen


Depuis 1993, Jasmuheen (Australie, 1957-) vit de lumière ! C’est-à-dire qu’elle se nourrit physiquement de la Force de Vie Universelle du Prana. Cela paraît incroyable et pourtant ce livre étonnant contient les détails de sa recherche, de ses expériences et de son incroyable mutation. Une nouvelle forme d’alimentation révolutionnaire est née pour le troisième millénaire.
Se nourrir de lumière comme solution de la faim dans le monde entraînerait des conséquences tout simplement énormes. Et cette façon d’être, autrefois habituellement réservée aux saints et aux sages est désormais une possibilité pour tout un chacun grâce aux informations contenues dans ce livre. Certaines prophéties annoncent que cette méthode pour vivre par la lumière se développe. Ce livre vous montre de quelle manière.
Quatrième de couverture : Vivre de lumière

Source du texte : Ed. Lanore

Je suis simplement un auteur, pas un gourou. Mon livre est l'histoire de ma propre expérience. Comme pour toute information, il appartient au lecteur d'user de son discernement personnel pour ne garder que ce qu'il sent intuitivement être bon pour lui.
Extrait de : Vivre de lumière
Commande sur Amazon : Vivre de lumière : 5 ans sans nourriture matérielle


Bibliographie (en français) :
- Vivre de lumière, Ed. Lanore, 2006 / extraits sur Google books
- Les Ambassadeurs de lumière, Ed. Altess, 2008
- La Guérison harmonieuse, Ed. Lulu, 2008
- La Nourriture des Dieux, Ed. Lanore, 2010
- Programme de Paix planétaire, Ed. Lanore, 2011.
En ligne :
Site officiel : Jasmuheen / partie fr 
Infos fr : jasumuheenfrancophone
Youtube : Jasmuheen
Vidéos à télécharger : suprêmemastertv


Le processus était très simple mais demandait une période de nettoyage des champs énergétiques des quatre corps (physique, émotionnel, mental, spirituel). Il consistait à ne rien manger ni boire pendant 7 jours puis à boire par petites gorgées de l'eau ou des jus de fruits très dilués, puis de se reposer pendant 7 autres jours pour que le corps guérisse et s'ajuste aux 7 jours précédents et enfin à se reposer 7 autres jours pour permettre l'intégration des énergies du Soi supérieur. Les périodes de 7 jours sont en connexion avec la géométrie sacrée et une personne doit vouloir s'y consacrer sans interruption.
   Ce processus est une initiation sacrée. Son but n'est pas d'arrêter de manger mais de s'alimenter uniquement avec le prana. Après les 21 jours nous sommes devenus capables de ne plus manger de nourriture solide pour survivre parce que nous pouvons nous nourrir avec les forces éthériques.
   Cinq mois après avoir suivi ce processus et n'avoir consommé que quelques boissons, je me sentais toujours en pleine santé. Mon énergie avait augmenté mais mes proches n'étaient pas convaincus. Je passai alors divers tests médicaux qui ont prouvé que je n'avais jamais été en aussi bonne santé dans toute ma vie d'adulte. (...)

    J'étais relié à un goutte-à-goutte éthérique de Lumière liquide. Chaque fois que j'avais faim je demandais que le débit soit augmenté et ma faim se dissipait. (...)

   J'ai aussi découvert, comme beaucoup d'autres, que manger était fondé sur l'émotion. Après un an, j'ai vécu un stress émotionnel très fort à la mort d'un parent. Mes niveaux énergétiques ont baissé et mon "enfant intérieur" voulait se consoler par la nourriture. J'ai donc du effectuer une reprogrammation pour briser les vieux schémas de pensée, de réaction émotionnelle et d'habitudes physiques.
   Comprendre que le corps émotionnel est au service du corps mental - nous pensons avant de ressentir - m'a aidé dans mon apprentissage de la maîtrise du mental. J'ai appris que je pouvais programmer mon corps à maintenir un certain poids et à changer de forme à volonté. Mon corps est le reflet de mon état émotionnel et mon corps émotionnel répond directement à ma façon de penser.
   Le corps émotionnel est comme un enfant obstiné qu'il faut apprivoiser et guérir. Nous avons besoin de faire un nettoyage approfondi du passé émotionnel qui est contenu dans notre mémoire cellulaire. Un "nettoyage de printemps" intérieur est impératif pour fonctionner dans l'été de notre capacité totale. (...)

Croire que si nous ne mangeons pas nous allons perdre du poids et mourir est simplement une croyance. La société dit que nous avons besoin d'une nourriture équilibrée, de vitamines et d'oligo-éléments pour être en bonne santé, alors la population le croit. Se nourrir de prana correspond à un éveil personnel et à la poursuite d'un chemin spirituel. (...)

La majorité des gens qui font ce voyage retournent facilement à l'alimentation normale, d'abord avec de la soupe, puis avec des fruits, et finalement avec l'alimentation habituelle. Ces personnes font cela principalement à cause des pressions sociales et parce qu'elles sont fatiguées d'être différentes. Notre mode de vie n'attire pas beaucoup de gens car la plupart de ceux qui entendent parler de notre travail soit le considèrent comme impossible soit se demandent à quoi cela peu bien servir puisque manger est si agréable !

(...) nous ne ferons l'expérience de la fatigue ou de problèmes de santé que si nous maintenons un ancien système de croyances cellulaires, émotionnelles et mentales. Je ne recommande donc pas cette pratique aux gens qui n'ont pas accordé consciemment leurs champs énergétiques à une vibration spirituelle et ne sont pas encore conscient du fait que nous créons notre propre réalité. Pour le succès de cette nouvelle façon de se nourrir, nous devons honorer l'intelligence supérieure, éliminer nos croyances limitatives et faire confiance à notre intuition. (...)

Dans ma réalité, nous ne sommes pas des êtres matériels ayant quelques expériences spirituelles. Nous sommes des êtres spirituels ayant une expérience humaine. Beaucoup ont oubliés leur nature divine. La conscience spirituelle nous libère du besoin de consommer de la nourriture pour sustenter nos corps. Cela arrive quand nous permettons au Moi divin de prendre soin de tous nos besoins, y compris des besoins nutritionnels du corps. Quand nous sommes accordés au divin et complètement passionnés par la vie, la dépendance de notre corps émotionnel envers la nourriture diminue de façon impressionnante. Nous nous libérons du conditionnement social qui nous a fait croire que manger était une nécessité vital. Nous cessons d'être des toxicomanes de la nourriture. (...)

Les individus doivent être totalement responsables d'eux-mêmes dans ce processus parce que, en réalité, nous explorons des contrées encore peu connues de l'aventure humaine, sans exclure d'autres voies. (...)

L'idée de se nourrir de la lumière des forces praniques existe depuis des millénaires. Pour ma part, je ne peux pas la séparer de sa base spirituelle et la considérer seulement comme un régime alimentaire.
   Si vous désirez aller vers l'alimentation pranique par un autre chemin, préparez-vous comme si vous alliez faire le processus des 21 jours. Soyez bon avec votre corps. Éliminez peu à peu la viande rouge, puis la viande blanche, passez aux crudités puis aux soupes et aux liquides et continuez ensuite en suivant votre intuition. Le temps que cela prend est différent pour chaque individu. Agissez d'une manière qui vous procure joie et sécurité. Laissez votre corps vous guider. (...)


Je vous recommande de ne suivre le processus des 21 jours que si cette idée fait vraiment chanter votre coeur ! (...)

Extrait de : Vivre de lumière
Commande sur Amazon : Vivre de lumière : 5 ans sans nourriture matérielle

Les vidéos commencent vers 4 min. après une introduction du "Suprême Master Ching Hai" sur le végétarisme.















 

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...