mardi 28 octobre 2014

Cascade à l'envers



Kinder Downfall (Angleterre)
(Une cascade dont l'eau remonte au lieu de descendre est-elle toujours une cascade ?)

Voici le premier point sur lequel nous appellerons l’attention. Il n’y a pas de comique en dehors de ce qui est proprement humain. Un paysage pourra être beau, gracieux, sublime, insignifiant ou laid; il ne sera jamais risible.
Bergson, Le rire (chap. I,1)
Source : Uqac

Une image vaut mieux que mille mots. Pour ma part je trouve cette cascade, qui semble se battre contre le vent pour ne pas pouvoir chuter, à la fois belle, impressionnante, mais aussi assez risible (ou suscitant au moins un sourire). Par une sorte d'anthropomorphisme, on serait enclin à lui prêter une volonté, celle de vouloir être ce qu'elle est, qui n'est autre que la définition que nous en avons ("une cascade est une chute d'eau qui en tombant se divise"), or la définition est contrariée. Le risible provient de ce paradoxe, de notre désengagement face à la définition, et à notre tendance à projeter cette contrariété, ou les émotions suscitée par elle, sur la cascade elle-même. La philosophie et le rire ont une origine commune : l'étonnement, qui dans un cas devient détente plus ou moins explosive et dans un autre questionnement (dont la fin est aussi un relâchement). Le rire comme raccourci de la philosophie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...