dimanche 18 février 2018

Mennel, une Française ordinaire



Léonard Cohen, Hallelujah interprété par Mennel (The Voice France, 2018)
Le message de Mennel annonçant son retrait : Facebook




Tatiana Ventôse, Je suis Mennel (février 2018)
Réaction d'une autre jeune youtubeuse à cette (ridicule) polémique : L'univers de Kahuet


Mennel, une Française ordinaire
Par Saïd Benmouffok, Professeur de philosophie au lycée Condorcet de Limay, le 9 février 2018 - Libération

Victime d’une polémique sur les réseaux sociaux lui prêtant des sympathies islamistes, la chanteuse a quitté l’émission «The Voice». Quand l’instrumentalisation d’une erreur de jeunesse aboutit à l’écrasement public d’une jeune femme.

Un samedi soir à la télévision française, une jeune femme s’avance et chante un magnifique Hallelujah. Les réseaux d’extrême droite s’activent : elle porte un turban. Les réseaux intégristes musulmans s’emballent : elle a le turban trop court. Les réseaux laïcards s’en mêlent : elle porte un turban quand même, elle doit bien cacher quelque chose…

On apprend donc qu’elle a tweeté des idées stupides à tendance complotiste. Très exactement ce que la plupart des enseignants de France ont entendu dans leurs classes après les attentats, en 2015 et 2016. Ni plus ni moins. Comme nous tous, Mennel est fille de son temps. La jeunesse n’excuse rien, mais elle donne au moins droit à l’erreur. Alors elle a demandé pardon.

Elle a condamné évidemment le terrorisme, mais cela ne suffit pas. Elle a beau dire qu’elle aime la France, son pays. Elle a beau regretter des propos irréfléchis. Cela ne suffira jamais. Car on ne veut plus la voir. Elle doit s’effacer, disparaître, «rendre gorge».

Mennel n’est plus une gamine française interprétant en arabe la chanson d’un chanteur juif, superbe symbole. Non, elle est désormais un agent de l’ennemi. Elle est le mal au visage d’ange. Elle est le paravent de l’islamisme, ce mot fourre-tout qui autorise la confusion entre un tweet imbécile et une complicité criminelle. Voilà comment certains pourfendeurs du complotisme sont eux-mêmes devenus des complotistes.
Source (et suite) du texte : Libération

* * *



VITAA en duo avec Claudio Capéo, Un peu de rêve (Clip Officiel, février 2018) - Paroles

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...