dimanche 6 janvier 2019

Vladimir Vyssotski, le cri de l'âme

MAJ de la page : Vladimir Vissotsky



Une vie, une oeuvre
Vladimir Vyssotski, le cri de l'âme (5 janvier 2018)
avec Avec Marina Vlady, actrice et romancière,
Yves Gauthier, traducteur ; Mihail Chemiakine, artiste ; Pierre Léon, réalisateur ; Konstantin Kazanski, arrangeur musical.
Poète, comédien, chanteur et compositeur russe, Vladimir Vyssotki a tourné dans une trentaine de films et écrit près de 800 chansons en URSS. Malgré une oeuvre sans cesse censurée par le régime soviétique, son histoire est celle d’une voix, celle d’un peuple qui n’a jamais cessé de l’aimer.
Source : FC



Sommeillant, je vois, la nuit, des crimes lourds où l'on saigne
Pauvre moi, pauvre de moi ! L'outre est pleine à craquer
Au matin, comme il est âcre, le goût du vin maudit !
Va, dépense tout mon crédit, car j'aurai soif aujourd'hui

Rien ne va, plus rien ne va
pour vivre comme un homme, comme un homme,
comme un homme droit.
Plus rien ne va pour vivre comme un homme doit
Source (et suite) : Plus rien ne va



Quelqu'un a regardé le fruit qui n'est pas mûr, pas mûr,
On a eu peur du flingue - il est tombé, tombé...
Voilà pour vous une chanson qui parle de ce dont on n'a pas chanté, pas chanté,
Et ce que ma voix a pu chanter, je ne l'ai pas reconnu, pas reconnu.

Peut-être y avait-il un problème avec le destin,
Et de mauvaises affaires avec le hasard,
Mais la corde était bien tendue sur les touches, sur les touches
Avec un défaut imperceptible.

Il commença timidement de la note "do",
Mais ne la chanta pas jusque... 
Source (et suite) : Le vol arrêté



Voilà, mes mains ne tremblent plus,
Haut les mains!
Voilà, la peur s'est engouffrée dans l'abîme
Pour toujours, pour toujours, -
Il n'y a pas de raison de s'arrêter -
Je continue en glissant...
Il n'y a pas de sommet au monde
Qui soit imprenable!
Source (et suite) : Voilà, mes mains ne tremblent plus



Qui a dit : « Tout est calciné,
Ne jetez plus de semences dans la terre ? »
Qui a dit que la Terre était morte ?
Non, elle s'est cachée pour quelques temps.

On ne peut empêcher la Terre d'enfanter,
Pas davantage qu'on ne peut vider la mer.
Qui a cru que la Terre était consumée ?
Non, elle s'est obscurcie de chagrin.
Source (et suite) : Chanson de la terre



Nous descendons sous l’eau
En eau neutre.
Nous pouvons pour l’année
Nous moquer de la météo,
Et s’ils trouvent
Les radars brailleront
Notre malheur:
Refrain :
Sauvez nos âmes!
Nous délirons d’asphyxie.
Sauvez nos âmes,
Hâtez-vous vers nous!
Entendez nous de la terre ferme-
Notre SOS toujours plus assourdi
Et l’horreur coupe nos âmes
En deux parties.
Source (et suite) : Sauvez nos âmes



Vladimir Vyssotski, Chasse au loup (VOSTFR)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...