lundi 5 décembre 2011

Hira Ratan Manek



Hira Ratan Manek est né le 12 septembre 1937 à Bodhavad, en Inde. Il a grandi à Calicut, dans le Kerala, où il reçut son diplôme d’ingénieur en mécanique de l’Université du Kerala. Il travailla dans ce domaine jusqu’à ce qu’il se retire pour prendre sa retraite en 1992.
Après s’être retiré, il commença des recherches et des études sur les anciennes pratiques du sungazing (contemplation du soleil) pour lesquelles il avait un intérêt depuis son enfance. Cette méthode était vieille et oubliée, elle était pratiquée dans les temps anciens dans de nombreuses parties du monde.
Source (et suite) du texte : guérison solaire


Site officiel :  Solarhealing
Site en français : guérison solaire
(Pas de livre en traduction française)
Voir aussi le post : Lumière, est-il possible de ne vivre que de lumière ?


Question : Chacun peux t-il arriver au stade où nous n'avons plus besoin de nous nourrir ou y a t-il des prédispositions à cela (karma ou autre) comme pensent certain ?
HRM : Premièrement, je dois clarifier un élément important : le but du sungazing n'est pas d'arrêter de manger. L'objectif premier c'est de retrouver une parfaite santé du corps, du mental et de l'esprit. Si certains souhaitent cependant devenir un « inédie » (une personne qui n'a plus besoin de se nourrir d'aliment physique) ou bien moins manger d'aliments solides pendant de longues périodes, ils peuvent atteindre ce résultat. Le sungazing purifie le karma car lorsque le corps est purifié, le karma l'est aussi. A travers le jeûne vous  purifiez le karma et le sungazing  permet de jeûner et de libérer le corps des toxines. Le sungazing est une méthode facile pour cela, il permet de purifier donc le corps et d'alléger le karma en nous permettant de manger moins ou de ne plus manger du tout au bout d'un certain temps de pratique. (...)
Source du texte : guérison solaire





Mk : Hira, vous avez cessé de manger de la nourriture pleine en 1995 et avez dérouté les médecins et les scientifiques qui vous ont étudié pendant vos 2 jeûnes composés uniquement d’eau d’une durée de 211 et 411 jours. Comment contrôlez-vous cela ?

HRM : C'est une pratique antique basée sur la logique et la science biologique moderne basée sur l'eau et la lumière du soleil pour l'énergie. C'est vraiment la photosynthèse qui a lieu dans le corps humain. (...)

Mk : Y-a t-il donc quelques choses ou des avantages liés à l’exposition croissante au soleil ?
HRM : Oui, il y en a trois types. Cela vous apporte déjà une santé mentale équilibrée quand vous atteignez trois mois d’observation solaire. Vous devez commencer lentement par 10 secondes et augmenter jusqu'à, par exemple, 15 minutes par jour, mais seulement dans la première heure après le lever de soleil ou avant le coucher du soleil. Pour les enfants, limitez-les à 5 minutes. Vous ne devez pas abandonner la nourriture, réduisez en juste les quantités. Et la meilleure boisson pour la santé est l'eau solarisée — laissée là au soleil dans des fioles en verre. Vous pouvez mettre des pierres de différentes vertus dans l’eau si vous le souhaitez (cela n’est pas indispensable toutefois).
Si vous faites ceci pendant six mois, vous obtiendrez la santé physique. Si vous continuez pendant neuf mois, alors vous obtiendrez la santé spirituelle également. En fonction de votre choix...
Ce qui nous effraie de nos jours est l'effet ultra-violet de la lumière du soleil. La science moderne nous a mal orientées. Mais la lumière du soleil n'a pas toujours de mauvais ultra-violet. On a montré que pendant la première heure après le lever du soleil ou avant le coucher du soleil dans n'importe quelle partie du monde et à tout moment de l'année, il y a un niveau d'UV de zéro. (...)

Mk : Ainsi, l'absorption par la peau n'est pas appropriée ?
HRM : Cela a seulement un effet provisoire. La lumière doit être projetée sur les yeux pour activer le cerveau, si vous voulez que celui-ci fonctionne de façon optimale en permanence. Vous voyez dans votre région (Nord ouest du pacifique) comment les gens ont le blues en hiver ou des désordres affectifs saisonniers sans la lumière du soleil.

Mk : Cela veut-il dire que quand nous sortons de l'équilibre mental ou émotionnel, nos batteries fonctionnent plus lentement ?
HRM : Oui certainement. Nos cellules ont besoin de se recharger, et elles peuvent être rechargées comme une batterie. Je suis désolé quand j'entends que les gens traitent ces déséquilibres émotifs avec des antidépresseurs au lieu de la lumière du soleil. Vous pouvez faire de votre corps un "panneau solaire". Une fois que vous avez réussi à faire cela et ça prend environ deux ans, vous pouvez rester dans l'obscurité pendant un moment et aucune dépression ne se produit.

Mk : La lumière du soleil artificielle, comme une ampoule par exemple, peut-elle réaliser la même chose ?
HRM : La lumière du soleil artificielle n'a pas les photons que la lumière naturelle du soleil nous apporte. Jamais nous ne pourrons concurrencer la nature. (...)
Source du texte : guérison solaire
Rapport médical : guérison solaire
Instruction concernant le processus : guérison solaire

Les vidéos commencent vers 4' après une introduction de "Suprême Master TV" sur le végétarisme.










Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...