dimanche 15 avril 2018

Mensonges et propagande de guerre occidentale



Syrie : une campagne de dénigrement systématique contre le pouvoir d'Assad ? Interview de Richard Labévière, ancien rédacteur en chef à la TSR et à RFI (RT France, le 12 avril 2018)




Caroline Galactéros, Docteur en Science politique, colonel au sein de la réserve opérationnelle des armées, expose en dehors de la pensée unique le conflit Syrien face à Bourdin (12 avril 2018)




L'invité actu par Caroline Broué
Emmanuel Todd : "La Russie est la seule force au monde qui puisse faire face aux Etats-Unis sur le plan militaire" 14/04/2018

[...] C’est-à-dire qu’il y avait une dynamique qui montait, anti-russe, et puis finalement, apparemment, les Américains, les Britanniques et les Français ont tapé là où les Russes les autorisaient. Donc on est revenu dans le « rien » – au stade actuel de l’information. Donc je suis plutôt rassuré.
[…] Et donc toutes les interventions russes, tout ce que disent les Russes est considéré comme la parole de Satan, du mensonge, etc. Et puis nous, on fait comme si on était normaux. Mais la vérité, c’est que le monde le plus occidental, c’est-à-dire les trois démocraties occidentales originelles : la France, l’Angleterre et les États-Unis – c’est-à-dire les nations qui ont construit la démocratie, en fait – peuvent être considérées dans un état de fébrilité absolument incroyable. C’est un monde en crise.
[...] le niveau intellectuel des diplomates russes et des dirigeants russes est très supérieur à celui des Occidentaux. Vous ne pouvez pas comprendre la situation si vous ne voyez pas cette asymétrie. Une interview de Lavrov ou une discussion de l’ancien ambassadeur Orlov, ce sont des gens qui sont très supérieurs intellectuellement aux gens du Quai d’Orsay.
[...] Je ne comprends pas cette fixation pathologique, et c’est terrible pour un chercheur. Si vous êtes du côté Russe, vous êtes dans un univers de rapport de force rationnel et de maîtrise de soi mais si vous êtes du côté occidental, vous êtes dans un univers de passions incontrôlées qui renvoient à des troubles psychiques que vous ne comprenez pas.
[...] Macron fait semblant d’être président : par exemple, il ne contrôle pas la monnaie. Donc aujourd’hui, être Président en France, c’est simplement passer à la télé, si vous voulez. Et puis réduire les petits “privilèges” des petites gens et ne pas toucher aux gens qui ont de gros privilèges.
Source (et transcription entière) : Les Crises



Françis Blanche et Pierre Dac (La Voyante Madame Arnica ) 1957

- Madame Arnica pouvez-vous me dire le no du compte en banque de Monsieur ? [à partir de 5']
- Oui
- Vous pouvez le dire ?
- Oui
- Vous pouvez le dire ?
- Oui !
- Il peut le dire !
[Remplacez "Madame Arnica" par "Monsieur Macron", Francis Blanche par un journaliste français et "dire le no du compte en banque" par "donner des preuves de l'attaque chimique", puis " le dire" par "les donner"].


Frappes Syrie] Les “preuves” présentées par Le Drian : le vide comme nouveau fondement juridique à l’agression
Par Olivier Berruyer, le 15 avril 2018  - Les Crises

I. Des frappes illégales
Samedi 14 avril, la France a donc de nouveau choisi de piétiner le Droit international, déshonorant son statut de Membre Permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, et en affichant son mépris pour ce droit, gardien de la Paix et de la Sécurité entre les nations.
Source (et suite) du texte : Les Crises




Xavier Moreau revient sur les frappes occidentales en Syrie.(RT France, le 14 avril 2018)
«Emmanuel Macron vient de s'offrir sa première humiliation internationale»,




Syrie : Asselineau appelle à la destitution de Macron par l'article 68 de la constitution (Extraits, UPR, le 14 avril 2018)
Communiqué de presse de l'UPR 
   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...