lundi 16 juillet 2018

L'UE pourra conclure ses accords commerciaux sans Parlements nationaux

Déni de démocratie, suite.


L'UE pourra conclure ses accords commerciaux sans Parlements nationaux
Le 22 mai 2018 - Le Figaro

Les ministres du Commerce de l'UE ont validé mardi une nouvelle approche dans la conclusion des futurs accords commerciaux de l'Union qui permettra de se passer, selon les cas, de leur ratification par les Parlements nationaux afin d'accélérer les discussions.

Cette approche permettra à l'Union européenne d'éviter que les traités qu'elle négocie puissent être stoppés par un seul Parlement national ou régional, comme ce fut le cas dans le passé pour l'accord avec le Canada, le CETA. Opposé à certains dispositions du CETA, le seul Parlement de la région belge francophone de Wallonie avait bloqué, fin 2016, sa signature pendant plusieurs jours, engendrant une mini-crise diplomatique avec Ottawa.

A l'avenir, la Commission proposera donc de scinder les accords commerciaux en deux: d'un côté les dispositions purement commerciales qui ne nécessiteront que l'approbation du Parlement européen pour entrer en vigueur; de l'autre, un accord d'investissement qui devra être ratifié par tous les Parlements.
Il appartiendra cependant aux Etats membres de décider, "au cas par cas, de la scission des accords commerciaux" en fonction de leur contenu, souligne le Conseil de l'UE dans son communiqué.

* * *




Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, saoul lors du dernier sommet de l'Otan à Bruxelles (12 juillet 2018)

[Exemple de Fake news officielle :]
Titubant au sommet de l'Otan, Jean-Claude Juncker souffre d'une sciatique
Le 12 juillet 2018 - FranceTVInfo 

Des images tournées mercredi 11 juillet à l'occasion d'un sommet de l'Otan à Bruxelles montrent le chef de la Commission européenne en difficulté.
"Une performance honteuse." Un député eurosceptique allemand a publié, jeudi 12 juillet, une vidéo montrant le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, la veille, "apparemment ivre", aidé dans ses déplacements par des chefs d'Etat et de gouvernement réunis à Bruxelles (Belgique) à l'occasion d'un sommet de l'Otan. Un message partagé et commenté par des milliers d'internautes, trompés par le contenu mensonger du message.
Selon la RTBF, Jean-Claude Juncker a réagi à ces images en disant souffrir d'une "sciatique qui affecte parfois ses mouvements". Le Premier ministre portugais, Antonio Costa, et son homologue néerlandais, Mark Rutte, ont évoqué "un problème de dos".
"Je ne suis pas saoul"
Fin juin, s'exprimant devant le Sénat irlandais, le patron de la Commission européenne avait déjà évoqué ses difficultés de déplacement, comme le montrent des images sur le site du Daily Express (en anglais). "Je ne suis pas saoul, j'ai une sciatique, avait-il dit, en souriant. Je préférerais être saoul !"

Remarque :
En l'occurence (pour les chaines publiques, FranceTV et RTBF - et de nombreux autres médias) une fake news n'est pas une fausse information mais une information contredisant l'information officielle ! Le penchant pour l'alcool (euphémisme) de Jean-Claude Juncker est de notoriété publique et ce n'est pas la première fois qu'on le voit saoul dans l'exercice de ses fonctions - une sciatique ne fait pas tituber, ni sourire celui qui en souffre ou ceux qui en sont témoin.

Lire aussi : « Jean-Claude Juncker saoul. C’est l’Europe qui titube. » L’édito de Charles Sannat, le 16 juillet 2018


Sciatique 2.0
Contrairement à la sciatique ordinaire, la sciatique 2.0 ne provoque pas de douleur 
mais une euphorie communiquante, surtout après quelques pas en arrière. 
Joues rouges et embonpoint en sont les nouveaux symptômes ainsi que 
          

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...