vendredi 17 septembre 2010

Richard Sylvester

Richard Sylvester est psychologue, thérapeute et conférencier. Il a suivi de nombreuses pratiques spirituelles pendant une trentaine d’années, tout en se formant à des techniques de psychothérapie, il était enseignant et formateur.

En 2002 Richard rencontra Tony Parsons et, comme il l’écrit dans ’J’espère que vous allez mourir bientôt’ : "Ce fut la fin de ce que je croyais être ma vie". C’est alors que se produirent deux "événements" qu’il décrit dans son livre : " l’éveil" et "la libération ".
Richard vit dans une petite ville du Sud-Est de l’Angleterre. Il tient des réunions sur la non-dualité à Londres et ses environs. 

Source : L'Originel magazine


Bibliographie :

- J'espère que vous allez mourir bientôt. Ed. Charles Antoni, l'Originel, 2008.
Site officiel : Richard Sylvester
Entretiens (mp3) : L'Eveil


Ce serait bien pour nos lecteurs, si vous pouviez expliquer ce qui s'est passé à Charing Cross Station. Que s'est-il passé ?

Ce qui est arrivé à cet endroit, est en fait très simple, mais très difficile à décrire. C'est impossible à comprendre, à moins de l'avoir vécu. Ce qui est arrivé, ce fut la disparition totale et instantanée de la personne. Je dis «ce qui est arrivé », mais ce n'était pas vraiment quelque chose qui «arrivait». C'est si difficile d'en parler, car dans l'apparence, les choses se passent dans le temps. Lorsque la personne disparaît, ce n'est pas un évènement qui se produit dans le temps. Il est vu que cela se passe en dehors du temps et que tout est hors du temps.

Dans l'histoire, la personne qui a disparu revint très rapidement. C'est en tout cas ce qui est arrivé, ici, et ma compréhension en parlant avec d'autres ou en lisant des témoignages, est que c'est ce qui se passe le plus souvent. Il peut donc y avoir une disparition totale de la personne et puis, une seconde plus tard la personne revient, certainement en état de choc, se disant « Mais diable qu'était-ce donc que cela ?» Pourtant, même si la personne est revenue, quelque chose d'irrévocable s'est passé, un changement s'est produit dans l'individu apparent. Cela peut être différent pour chacun, tout ce que je peux faire, c'est donc dire ce qui se passa pour cet individu-ci. Je peux vous raconter les changements que cette personne a expérimentés par la suite, si vous le souhaitez, car il n'y a pas grand chose d'autre à dire sur l'évènement en lui-même. J'ai essayé d'écrire sur le sujet, mais c'est très difficile. Tout ce que je peux dire c'est que c'est inimaginable, je pourrais vous inviter à l'imaginer, mais c'est impossible.

Je vous invite, toutefois, à imaginer que vous êtes là, tel que vous êtes, et soudainement pour une fraction de seconde, tout reste identique, exactement comme c'est maintenant, simplement vous n'êtes plus dedans. Pourtant vous avez la complète conscience de tout. Parfois on appelle cela la conscience du vide ou la conscience du néant, car le soi est vu comme complètement vide. Dans un sens cela semble être une parfaite description, mais le problème avec cette description c'est qu'elle ne peut être imaginée. Il y a eu, là, une personne pour trente, quarante ou cinquante ans, et cela ne correspond à aucune expérience que cette personne ait pu rencontrer dans cette vie apparente. Lorsque le mental entend une description de cette disparition, il essaye de relier ce qu'il entend, avec une expérience que la personne a connue. Le mental veut essayer de lui trouver un sens, en le reliant avec une expérience personnelle, mais ce n'est pas une expérience personnelle, puisqu'il n'y avait personne. Il n'y a aucune possibilité de comprendre cet évènement, en cherchant un rapport avec quoi que ce soit qui ait pu arriver auparavant.
Extrait de : J'espère que vous allez mourir bientôt. 
Commande sur Amazon : J'espère que vous allez mourir bientôt








Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...