mercredi 27 décembre 2017

Critique de la raison transhumaniste

MAJ de la page : Transhumanisme



Répliques par Alain Finkielkraut
L'exploration du futur : transhumanisme et intelligence artificielle 23/12/2017
Avec Laurent Alexandre, chirurgien-urologue français, auteur et chef d'entreprise
Auteur de : La guerre des intelligences, Ed. JCLattès, 2017
Olivier Rey, mathématicien et philosophe, il enseigne aujourd’hui la philosophie à l’Université Paris I



Olivier Rey, mathématicien, La logique transhumaniste (Colloque de la raison transhumaniste, mai 2017)

Le mouvement transhumaniste a pour ambition affichée d’être un humanisme qui se donne le devoir moral d’explorer les voies d’amélioration (Enhancement) des capacités physiques et cognitives de l’espèce humaine pour éliminer la souffrance, la maladie, le vieillissement, voire la condition mortelle. Or s'il est légitime d'attendre des progrès de la médecine de nouveaux moyens de lutter contre les maux qui nous accablent, il faut prendre en compte l'ambivalence de la technique moderne, qui tend à s'autonomiser pour se développer selon ses propres fins. La frontière entre les techniques renaturantes (faire entendre les sourds) et dénaturantes (produire de nouveaux records en course à pied) tend alors à s'effacer sitôt que les désirs les plus fous nés de l'imaginaire humain y voient un moyen de changer la condition humaine, finie et mortelle.
La réalisation de cette utopie est-elle souhaitable ? Ne risque-t-on pas de créer un nouveau type de société totalitaire, divisant l'humanité en sous-catégories, au mépris de l'égale valeur de toutes les personnes humaines ?
La machine est-elle désormais promue comme modèle de l’homme ?
Source (et suite) du texte : Collège des Bernardins - Colloque critique de la raison transhumaniste, 19 et 20 mai 2017 avec notamment Françoise Brulliard, Franck Damour, Eric Fiat, Jean-Gabriel Ganascia, Céline Lafontaine, Pierre Magnard, Jean-Michel Maldamé o.p., P.Brice de Malherbe, Pierre Pollak, Olivier Rey, Valentina Tirloni, Monette Vacquin.



Jacques Testart, biologiste, Résister au transhumaniste (Colloque de la raison transhumaniste, mai 2017)
Auteur de : Au Péril de l'Humain - les Promesses Mortelles du Transhumanisme, Ed. Seuil, 1 mars 2018



Pierre Pollak, neurologue, La neuro-amélioration : fantasmes et réalité (Colloque de la raison transhumaniste, mai 2017)



Céline Lafontaine, sociologue, Les enjeux de la bioéconomie du corps humain (Colloque de la raison transhumaniste, mai 2017)
Auteure de : Le Corps-marché. La marchandisation de la vie humaine à l'ère de la bioéconomie, Ed. Seuil, 2014



Françoise Brulliard, biologiste, La fabrique des bébés (Colloque de la raison transhumaniste, mai 2017)



Franck Damour, historien, La galaxie transhumaniste (Colloque de la raison transhumaniste, mai 2017)
Auteur de : La tentation transhumaniste, Ed. Salvatore, 2015



Jean-Gabriel Ganascia, expert en intelligence artificielle, Du robot au cyborg (Colloque de la raison transhumaniste, mai 2017)
Auteur de : Le mythe de la Singularité - Faut-il craindre l'intelligence artificielle ?, Ed. Seuil, 2017 / Intelligence artificielle : vers une domination programmée ?, Ed. Cavalier bleu, 2017 / Le temps des robots est-il venu ?: Découvrez comment ils transforment déjà notre quotidien, Ed. Quae Gie, 2017



Monette Vacquin, psychanalyste, La fascination transhumaniste (Colloque de la raison transhumaniste, mai 2017)
Auteure de : Frankenstein aujourd'hui : égarements et délires de la science moderne, Ed. Belin, 2016

Autres vidéos : Collège des Bernardins


Gaston Lagaffe, premier homme augmenté
   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...