vendredi 29 juin 2012

Non dualisme égyptien




"Quand on regarde bien et qu'on se laisse toucher et pénétrer par les signes que nous font les Anciens, il apparait clairement qu'au coeur de tout il y a la Lumière consciente, symbolisée par le disque solaire, le grand et omniprésent dieu Rê sous ses diverses formes. C'est l'unique réalité : Lumière consciente, Lumière divine, Lumière du coeur, l'Unique, l'Inconnaissable, l'Absolu, l'Eternel. C'est en ce sens qu'on peut dire que dès le début la tradition égyptienne fut fondamentalement solaire. La Lumière consciente est à la fois invisible et visible : elle ne peut être appréhendée comme telle, mais elle brille sous toutes les formes de l'existence manifestée. C'est pourquoi le Nouvel Empire mit l'accent sur Amon-Rê : Amon est littéralement Celui qui est caché. Amon et Rê sont Un seul et Même. La Lumière ne peut être appréhendée comme un objet, c'est pouquoi on l'appelle Amon; mais elle éclaire toutes choses, c'est pourquoi on l'appelle aussi Rê. Les "choses" éclairées ne sont pas de nature différente de la Lumière, un peu comme les objets du rêve sont de la nature de la conscience du rêveur. Il n'y a qu'une Réalité.

Tu es le dieu caché (Amon)
Seigneur du silencieux, 
Qui vient à l'appel de l'humble, 
Toi qui donne le souffle à qui en es privé. 
Stèle de Berlin 23.077.
(...)

Extrait de : Jean Bouchart d'Orval, Dans l'Ombre du Sphinx, L'Egypte, La Grèce et le Destin de l'Occident, Ed. Almora, 2012
Commande sur Amazon :
Dans l'ombre du sphinx : L'Egypte, la Grèce et le destin de l'Occident



Autres citations extraites du même ouvrage :

Unique est le Caché qui demeure voilé pour les dieux.
Sans que sa vraie forme soit connue.
Aucun d'eux ne connait sa vraie nature qui n'est révélée dans aucun écrit.
Personne n'a pu le décrire.
Il est trop vaste pour être appréhendé,
Trop mystérieux pour être connu.
Qui prononcerait son nom serait foudroyé.
Hymne à Amon de Leyde (200)
(...)

Un qui demeure unique,
(tout en) créant les êtres,
Un qui demeure unique,
(tout en ayant) de nombreux bras.
Forme unique qui créa tout ce qui existe,
Un qui crée les êtres et reste Un,
De ses yeux sortent les hommes,
De sa bouche naissent les dieux.
Hymne à Amon du Caire

Je suis le Dieu grand,
Venu à l'existence de lui-même.
Qui est-il ?
L'énergie.
L'océan d'énergie primordiale,
Le père des dieux.
Tombe de la reine Néfertari.
(...)

J'ai vu Amon en Son Horizon, dans la salle parfaite, au moment o?u il sortait du levant et j'ai compris que les dieux ne sont que des hypostases quand je les ai vues auprès de Lui, en deux rangées, moi, serré dans une tunique et portant l'insigne de Maât.
Les Annales de prêtres de Karnak

Tu es dans l'état du Un. Nul père ne t'engendre lors de ta manifestation.
Nulle mère ne t'enfante.
Hymne à Ptha

Tu es l'Unique, Tu es l'être dont la manifestation existera avant la manifestation,
Tu es le créateur du ciel et de la terre,
Qui offre sans cesse la plénitude à tout être.
Stèle de Lyon 88

L'Un qui est l'Unique a créé ce qui existe,
Et la terre existat pour la première fois.
Ses naissances sont mystérieuses,
Ses formes innombrables,
Son origine est inconnue...
Tout forme d'existence vint à l'existence lorsque Son existence exista.
Rien n'existe en dehors de Lui.
Il se voilà à sa propre manifestation.
Lampe rayonnante à la clarté généreuse.
Papyrus Caire 58032

Qu'est-cela ? C'est Rê qui crée ses membres, ils deviennent les dieux associés à Rê.
Livre des Morts, XVII, 4

Dieu est le sculpteur qui s'est sculpté lui-même,
Le modeleur qui n'a jamais été modelé,
L'unique qui parcourt l'éternité.
Hymne des architectes Souti et Hor
(...)

Voir aussi sur le blog : Regarde-moi ! Je viens de naître ! / Je prends mon envol vers le Ciel



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...